Le cerf et la crevette à l’honneur durant ce week-end

Sur la commune de Boulouparis, le début du mois de mai rime depuis vingt-six ans avec la très attendue Fête du cerf et de la crevette. Cette année encore, les visiteurs pourront profiter, sur deux jours, d’une multitude de stands d’artisanat et de produits vivriers, d’animations et de démonstrations pratiques.

Aux côtés de la Foire de Bourail et de Koumac, elle fait partie des événements incontournables de la Calédonie. Samedi et dimanche, la Fête du cerf et de la crevette prendra place à l’hippodrome de Boulouparis, pour sa 26e édition.

L’occasion, comme chaque année, de « passer un moment convivial, en rapprochant les différentes organisations du territoire », présente Sheila Launay, nouvelle présidente de l’association « Boulouparis Événements ».

Sur place, plus de 130 stands d’artisanat, de produits vivriers et de plantes attendront les visiteurs. L’entrée du site sera quant à elle dédiée à la partie foraine, avec une dizaine de manèges et d’animations pour les enfants, y compris des balades à cheval proposées par l’association de la tribu de Kouergoa. En parallèle, petits et grands pourront visiter l’espace « ferme » de l’éleveur Yvon Creugnet, ou profiter d’animations artisanales, comme la création de peintures sur tissu, de confection de chapeaux ou de nattes. L’Association de sauvegarde des engins mobiles (ASEM) sera également présente et exposera plusieurs camions et anciennes machines industrielles.

« Au moins 12 000 personnes »

Puis, comme régulièrement, plusieurs démonstrations seront réalisées tout au long des deux jours, tel que des dépeçages de cerfs et des démonstrations d’épluchage de pommes de terre, organisés par l’Office de commercialisation et d’entreposage frigorifique (Ocef). Sans oublier l’événement « phare » du week-end, rassemblant de nombreuses personnes : le rodéo, organisé dimanche matin.

Tout au long des deux jours, de nombreux lots seront à gagner, avec des tirages organisés chaque heure pour gagner des kilos de crevettes.

Pour le nouveau bureau de l’association « Boulouparis Événements », l’objectif est d’atteindre « au moins les 12 000 personnes » lors de cet événement qui, selon son ancien président Jean-Paul Ruze, attire chaque année en moyenne 16 000 personnes.

Par ailleurs, l’équipe étant désormais équipée de TPE, il sera possible de payer l’entrée par carte bancaire. Une nouveauté qui « devrait pouvoir fluidifier les entrées », anticipe Sheila Launay.

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...