Un gendarme tué d’un “tir accidentel” à Nouméa

Un gendarme a été tué ce jeudi 16 mai à la suite “d’un tir accidentel”. Le tir mortel aurait été commis par l’un de ses collègues.

C’est le deuxième décès dans les rangs des forces de l’ordre. Jeudi soir, un gendarme a succombé à “un tir accidentel”, a d’abord annoncé le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin. “Des premiers éléments, le décès serait consécutif aux blessures générées par un tir accidentel, alors que les gendarmes s’engageaient pour assurer une mission de sécurisation”, explique le ministère dans un communiqué.

Sur son site internet, la gendarmerie nationale a annoncé que le drame avait eu lieu “à l’occasion d’un départ en mission, alors qu’une unité configurait un véhicule blindé sur la caserne Bailly”, évoquant “un tir accidentel, déclenché dans des circonstances encore à préciser”. “Un gendarme est décédé aujourd’hui à la suite d’une erreur de manipulation d’une arme, vous imaginez bien l’état de fatigue et de tension qui règne dans nos forces de sécurité sur place et qui a entraîné un accident comme celui que nous avons connus (…) Évidemment, soutien et solidarité à l’ensemble des forces de sécurité intérieure, à l’ensemble des agents publics qui sont actuellement mobilisés en Nouvelle-Calédonie avec, je le dis, un courage, une bravoure qui force le respect et l’admiration”, a de son côté réagi Gabriel Attal, le Premier ministre, à la sortie d’un nouveau conseil de défense et de sécurité nationale qui s’est réuni autour du président de la République

Ce décès survient au lendemain de la mort d’un autre gendarme, touché par un tir au visage au Mont-Dore. Cinq personnes, dont deux gendarmes donc, ont perdu la vie depuis le début des émeutes sur le Caillou, lundi 13 mai.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...

1 COMMENTAIRE

  1. La seule solution: le recours à l’administration directe de la NC par l’Etat comme pendant la période des Évènements . Suspension du gouvernement et du congrès mais aussi du sénat coutumier et du CESE NC. Ne garder que les Provinces, les Conseils d’Aires Coutumières et les Mairies, toutes Institutions de proximité.
    Bien cordialement
    Yves Tissandier