Après la crise, Meeting Intérim veut favoriser « un retour à l’emploi » et à « la paix »

Installée depuis dix ans à la Vallée-du-Tir, l’agence d’intérim Meeting Intérim a vu ses locaux partir en fumée, durant les dernières semaines. Pourtant, ses équipes sont déterminées à reprendre leur activité, afin d’aider les populations du secteur à retrouver une stabilité professionnelle et financière.

Ses locaux, situés à la Vallée-du-Tir, ont été incendiés et pillés dans les premiers jours des émeutes. De Meeting Intérim, il ne reste plus rien. Plus rien… du moins, matériellement. Car Virginie Vallée, gérante de cette agence d’intérim spécialisée depuis dix ans dans les secteurs du BTP, de l’industrie et de la mine, n’a pas dit son dernier mot. « Une page se tourne, une nouvelle aventure doit démarrer au plus vite », positive celle qui, avec son équipe, a apporté son aide à plus de 110 personnes des environs (Vallée-du-Tir, Montravel et Ducos, principalement).

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...