Mais qui sont-ils ?

Les audiences du tribunal au cours desquelles des émeutiers comparaissent, s’enchaînent à un rythme soutenu. Cela permet, à la justice comme à l’opinion, de voir et comprendre qui sont ceux-là qui détruisent, volent, pillent, agressent ou blessent. Il n’y a pas de portrait type, mais un conglomérat d’individus qui, bien souvent, se défendent de s’être trouvés là « par hasard ». Mais globalement, ils ont moins de 40 ans, sont souvent insérés dans la vie en étant salariés ou étudiants, même si d’autres présentent des casiers judiciaires longs comme le bras.

Ce qui est surtout choquant et suffocant, c’est que dans la plupart des cas, aux questions que la justice leur pose, ils n’ont qu’une idée très parcellaire, pour ne pas dire inexistante, des raisons politiques qui les ont poussés à mener les actions qui les conduisent à la barre. « Ici, c’est kanaky » (ce qui sous-tend le rejet de tout ce qui n’est pas kanak), est donc le seul moteur de tous ces gens qui en un mois ont jeté à terre la Calédonie. N’allons pas croire dans ces conditions, que la CCAT ne manipule que des esprits simples ou des désœuvrés. La justice les sanctionne, mais les changera-t-elle ? Clairement, on peut craindre que non.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

La voix du Caillou #307

Consultez en ligne l'édition du 19 juillet 2024 de...

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère...

Les émeutes « n’ont pas sonné le glas du vivre-ensemble »

Dans un communiqué, le Palika a réagi à la...

Nos réseaux

13,437FansJ'aime
390SuiveursSuivre
643SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La voix du Caillou #307

Consultez en ligne l'édition du 19 juillet 2024 de votre quotidien "La Voix du Caillou". Notre avenir s'écrit au quotidien…

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places bien connu des Calédoniens, a intégré hier le dispositif d’urgence des navettes maritimes entre Le...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise d’assaut de la maison occupée par les Petites Filles de Marie, l’église de Saint-Louis a...