200 maisons !

Le premier bilan des violences tiré par les assurances fait état de 200 maisons brûlées, pillées ou vandalisées. C’est tragique et confondant ! C’est la preuve sans ambiguïté de la volonté destructrice de tous ceux qui ont obéi, et obéissent encore, aux injonctions et mots d’ordre de la CCAT. Non seulement la Cellule de coordination des actions de terrain et ses chefs ont détruit l’économie, se sont attaqué aux établissements scolaires et de formation, mais aussi à des familles, des particuliers, des voisins installés bien souvent dans les quartiers depuis des dizaines d’années. Il n’y a qu’en temps de guerre que l’on procède ainsi à la destruction d’habitations, pour faire mal, pour faire souffrir, pour faire fuir. Ce bilan, par son ampleur et sa gravité, justifie pleinement les opérations de sauvegarde des quartiers que les voisins vigilants conduisent avec courage et détermination, depuis maintenant un mois. Avec la complicité d’une certaine presse de France, la CCAT a beau les accuser d’être des « milices », personne n’est dupe de ces mensonges. La réalité est que la violence, l’appétit de destruction, la haine de l’autre se retrouvent dans les propos et les actions de cette sinistre cellule.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...