L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu’environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l’aéroport de Tontouta, attendaient de pouvoir regagner l’Australie.

Ils seraient plusieurs centaines à vouloir quitter la Calédonie. Alors que l’aéroport international de Tontouta est fermé depuis mardi, après une première nuit d’émeutes particulièrement violente dans le Grand Nouméa, quelque 300 Australiens attendraient de pouvoir retrouver leur pays d’origine, selon les chiffres communiqués par Anthony Albanese, le chef du gouvernement. “Les autorités françaises nous fournissent des points réguliers. La situation est vraiment préoccupante“, a-t-il déclaré à la télévision ABC.

Les touristes se cloîtrent dans leur hébergement pour prendre le moins de risques possible. L’Australie, de même que la Nouvelle-Zélande, a demandé durant le week-end à pouvoir poser des avions afin de rapatrier ses concitoyens. “L’armée de l’Air australienne est assurément prête à décoller. La situation sur place empêche pour le moment les vols, mais nous continuons à demander des autorisations“, a insisté Anthony Albanese. La ministre de la Défense confirme que les autorités australiennes sont en lien constante avec les autorités françaises.

Des milliers de personnes concernées

Samedi, lors du point presse du gouvernement, Gilbert Tyuienon et Vaimu’a Muliava avaient expliqué qu’environ 3200 personnes étaient concernés par la fermeture de l’aéroport de Tontouta et de l’aérodrome de Magenta, selon les chiffres communiqués par Aircalin et par Air Calédonie. Cela concernait évidemment les Calédoniens bloqués à l’étranger, les personnes bloquées sur les îles, mais aussi les touristes étrangers de passage pour une durée déterminée sur le Caillou.

Pour les Calédoniens bloqués à l’étranger, « c’est vraiment la galère »

Une énorme entraide se manifeste sur les réseaux sociaux, et de nombreux groupes se mettent en place afin que tout le monde puisse être pris en charge, soit par les institutions, soit par des citoyens.

>> En DIRECT – Suivez l’évolution de la situation sur votre site internet.

Fil d'actualité

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi...

Réduire les aides ?

Les collectivités, qu’il s’agisse du gouvernement, des provinces ou...

Rupture de trésorerie

Le gouvernement ne parle pas de cessation de paiement,...

Nos réseaux

12,867FansJ'aime
351SuiveursSuivre
605SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Christian Tein mis en examen et placé en détention provisoire en Métropole

Le leader de la CCAT a été présenté à une juge d'instruction ce samedi, qui lui a notifié sa mise en examen. La justice...

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) et dix autres personnes soupçonnées d’avoir préparé les actions violentes doivent être...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi soir un communiqué dans lequel il revient sur l’interpellation de onze responsables de la Cellule...