Pour les Calédoniens bloqués à l’étranger, « c’est vraiment la galère »

Depuis mardi, l’aéroport international de Tontouta est fermé et l’intégralité des vols au départ et à l’arrivée de Nouméa ont été annulés. Une situation qui pèse évidemment sur certains Calédoniens, bloqués à l’étranger avant de pouvoir regagner le Caillou.

Depuis la fermeture des aéroports et l’imposition de l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie, de nombreux citoyens se trouvent dans une situation délicate à l’étranger. Sans moyen de rentrer chez eux, ils sont confrontés à une incertitude grandissante quant à la durée de leur séjour et aux solutions disponibles. Parmi eux, Elliot, bloqué à Melbourne, exprime son désarroi : « On n’a pas été prévenus, à part un post sur Facebook de la compagnie aérienne. On ne sait pas comment on va faire, on n’a plus beaucoup d’argent, et nos visas prennent fin. C’est vraiment la galère… » Mélanie et son mari, eux, se trouvent coincés à Sydney alors qu’ils étaient en vacances. Leur fils est resté en Nouvelle-Calédonie sous la garde de leurs grands-parents. « Nous sommes très préoccupés pour lui, nous voulons le rejoindre au plus vite », explique-t-elle.

Australie, Singapour, Loyauté…

De jeunes étudiants, rentrant pour s’installer en Nouvelle-Calédonie, se retrouvent également bloqués à Singapour. Ils se sentent désorientés et impuissants face à cette situation imprévue.

La situation des Calédoniens bloqués ne se limite pas aux voyages internationaux. Certains se trouvent également bloqués sur les îles Loyauté ou dans le nord du territoire. Face à l’impossibilité de rejoindre la Grande Terre, ces habitants font face à un isolement impromptu, confrontés à des défis logistiques pour rentrer chez eux. Les vols d’Air Calédonie sont suspendus, laissant de nombreuses personnes dans l’attente de solutions alternatives.

Des touristes également bloqués

Parallèlement, des touristes étrangers se retrouvent également coincés en Nouvelle-Calédonie. Des Français et des Australiens, parmi d’autres nationalités, se trouvent dans une situation inattendue, confrontés à la prolongation forcée de leur séjour. Sans visibilité sur les possibilités de départ, ils se sentent perdus et démunis dans un pays où ils ne s’attendaient pas à rester aussi longtemps. « Je ne me sens pas en sécurité, et j’aimerais rentrer chez moi. On attend de voir comment ça va se passer avec nos factures d’hôtel, car on ne voudrait pas se ruiner. On sait qu’on doit attendre, et nos cœurs sont avec les Calédoniens qui sont dans des situations bien pires que la nôtre, on en a conscience », confesse James, un trentenaire originaire de Perth, en Australie.

Environ 3200 personnes concernées

Dans cette période d’incertitudes et d’angoisses, les Calédoniens bloqués à l’étranger ainsi que les touristes étrangers sur le territoire attendent avec impatience des informations claires et des mesures d’assistance pour les aider à faire face à cette situation inédite. “La situation des personnes bloquées à l’extérieur et à l’intérieur de la Nouvelle-Calédonie est prise en considération. La reprise des vols sera organisée dès que les axes routiers seront libérés. Dans l’attente, il est demandé aux personnes de faire preuve de patience afin que leur rapatriement s’opère dans des conditions de sécurité optimales”, a sobrement commenté le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

A l’heure actuelle, selon les chiffres d’Aircalin et d’Air Calédonie communiqués au gouvernement, quelque 3200 personnes seraient concernées par l’absence de transports aérien, la très grande majorité étant bloquée dans des pays étrangers et une poignée sur les îles Loyautés.

Une énorme entraide se manifeste sur les réseaux sociaux, et de nombreux groupes se mettent en place afin que tout le monde puisse être pris en charge, soit par les institutions, soit par des citoyens.

Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi...

Réduire les aides ?

Les collectivités, qu’il s’agisse du gouvernement, des provinces ou...

Rupture de trésorerie

Le gouvernement ne parle pas de cessation de paiement,...

Nos réseaux

12,867FansJ'aime
351SuiveursSuivre
605SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Christian Tein mis en examen et placé en détention provisoire en Métropole

Le leader de la CCAT a été présenté à une juge d'instruction ce samedi, qui lui a notifié sa mise en examen. La justice...

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) et dix autres personnes soupçonnées d’avoir préparé les actions violentes doivent être...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi soir un communiqué dans lequel il revient sur l’interpellation de onze responsables de la Cellule...