La surprise et le choc !

Un deal, une coalition, une nouvelle alliance ? Toujours est-il que les forces se sont unies pour faire échec aux candidats Loyalistes et Rassemblement. 

307 voix contre 246 et pour la 1ère fois un indépendantiste devient parlementaire. Robert Xowie a en effet été élu sénateur hier, devant Sonia Backès. C’est un choc dans la vie politique calédonienne, d’autant que l’élection du maire de Lifou n’a pu être acquise que grâce à l’appui des Grands Électeurs de Georges Naturel et de Gérard Poadja, ce qui va rebattre les cartes dans le camp non-indépendantiste. L’élection de Robert Xowie au Sénat ne sera pas sans conséquence sur les discussions sur l’avenir et surtout sur la révision constitutionnelle relative au dégel du corps électoral. Robert Xowie élu au 2 e tour, mais Georges naturel est passé dès le 1er. 

Le score est sans appel : 351 voix, Georges Naturel est élu sénateur dès le 1er tour. Si la victoire était loin d’être hypothétique pour le maire de Dumbéa dont on a salué la belle tenue de sa campagne, ce succès dès le 1er tour a constitué une vraie surprise. 

Nous reviendrons plus largement sur cette éléction sénatoriale et ses concéquences dans nos prochaines éditions

La réaction de Georges Naturel

Je suis impressionné par le résultat. Quand je pars dans une élection, quelle qu’elle soit, c’est pour la gagner. Donc bien sûr, je suis satisfait du résultat, mais c’est plus que je l’aurais imaginé. Pour avoir sillonné l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, échanger avec les grands électeurs sur le terrain, j’ai ressenti dans la population et auprès des grands électeurs qu’il y avait vraiment une envie de faire passer un message, de dire qu’on est dans le mur aujourd’hui avec ces deux blocs qui se font face front. Il y a besoin, entre guillemets, de changer le logiciel de manière de faire de la politique, c’est ce pour quoi je milite depuis des années au niveau du Conseil municipal. Donc ce message, il faut qu’on en tienne compte. 

Votre élection intervient à une période importante pour l’avenir de la Nouvelle-Calédonie.

Il y a des débats importants aujourd’hui, sur l’avenir institutionnel, sur le corps électoral, il ne faut pas les négliger. Le corps électoral va être dégelé, et je me battrai pour ça. Il est important de définir ce que l’on veut construire comme société calédonienne, mais il faut aussi s’occuper des problèmes de la société, des problèmes économiques, on est en plein en plein marasme, il faut qu’on arrive à trouver des solutions et je me battrai pour créer des passerelles entre les uns et les autres pour pouvoir construire cette société calédonienne de demain. 

Cette élection va-t-elle laisser des traces au sein du Rassemblement ?

Pour tout dire, j’ai mal vécu cette campagne. J’ai fait cette campagne sans soutien de quelques partis politiques que ce soit. J’ai eu le soutien de mes amis, de mes collègues maires, donc j’ai ce réseau qui est important en Nouvelle-Calédonie. Le Rassemblement, j’y suis toujours, parce qu’il porte des valeurs sociales, des valeurs de consensus. Le Rassemblement du fait de son nom doit rassembler, donc il faut maintenant qu’on élargisse le rassemblement. Il faut trouver une nouvelle dynamique au sein du Rassemblement plutôt que se battre pour des postes.

La réaction de Sonia Backès

Les Loyalistes ont largement voté pour moi et Pierre Frogier dès le 1er tour. C’est très clairement les indépendantistes qui ont choisi Georges Naturel et ce dernier qui leur a rendu la coutume au second tour avec l’aide de Gomès et Poadja. Il y a eu un deal entre Georges Naturel et Robert Xowie, que les Calédoniens découvriront ce qui a été fait dans leur dos. Les indépendantistes ne votent pas gratuitement pour un non-indépendantiste. Nous avons entendu une partie du deal sur le corps électoral, et il y a sans doute d’autres choses. On a connu ça malheureusement dans des périodes sombres de l’histoire calédonienne. Georges Naturel a considéré que son élection valait de trahir la cause non-indépendantiste. Encore une fois, les voix des Loyalistes et du Rassemblement se sont portées sur nos candidatures, ce sont les voix de Georges Naturel et de Gérard Poadja qui sont allées sur la candidature indépendantiste. 

Fil d'actualité

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste...

Kaala-Gomen : ce que l’on sait de la personne décédée sur un barrage

Samedi 18 mai, sur un barrage à Kaala-Gomen, un...

EN DIRECT – Près de 240 émeutiers interpellés en une semaine

Il y a une semaine, lundi 13 mai, la...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l'aéroport de...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai dernier en Nouvelle-Calédonie, particulièrement dans la commune de Nouméa et du Grand Nouméa, la question...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste Robert Xowie, ont publié une tribune pour demander le « retrait immédiat » du projet de réforme...