Le gouvernement met les choses au clair sur Air Calédonie

Dans le sillage du Collectif des usagers de Kunié, qui ont bloqué durant plusieurs jours l’aérodrome de Moue, Maré et Lifou montrent également des signes de contestations, concernant le prix des billets d’avion et du fret. Le gouvernement fait le point.

Jeudi 24 août, à la mairie de l’île des Pins, ils ont tenté de trouver une issue au conflit qui perdure. Les représentants du gouvernement, de la province Sud, de la Grande Chefferie, du collectif des usagers de Kunié et, évidemment, d’Air Calédonie s’étaient réuni autour de la table alors que l’aérodrome de Moue avait été bloqué plusieurs jours par les habitants de l’île. Ces derniers dénonçaient les nouveaux tarifs appliqués sur le fret, les horaires inadaptés des vols et le non-respect du tarif unique pour les locaux.

Une semaine après cette réunion, et dans une ambiance toujours tendue alors que Maré et Lifou font également preuve de mécontentement (lire en bas de page), le gouvernement, principal actionnaire de la compagnie domestique, a tenu à mettre les choses au clair, rappelant que la crise sanitaire avait eu un impact considérable sur l’entreprise avec seulement « 262 000 passagers en 2021, soit près de 200 000 passagers en moins par rapport à 2019 ». Dans une situation économique difficile, alors qu’elle a dû contracter un prêt garanti par l’Etat de 1,2 milliard de francs (remboursable jusqu’en 2027), Air Calédonie affiche un exercice déficitaire de « 460 millions de francs en 2022 ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai...

Des élus d’Outre-mer appellent à une « réponse politique »

Une vingtaine d’élus ultramarins, dont le sénateur calédonien indépendantiste...

Kaala-Gomen : ce que l’on sait de la personne décédée sur un barrage

Samedi 18 mai, sur un barrage à Kaala-Gomen, un...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d'industrie a lancé un "nouveau cri d'alerte" dans un communiqué afin de protéger les entreprises "encore indemnes". La zone industrielle...

L’Australie “vraiment préoccupée” par les émeutes en Calédonie

Le chef du gouvernement australien a annoncé qu'environ 300 de ses ressortissants, actuellement bloqué en Calédonie en raison de la fermeture de l'aéroport de...

Emeutes en Calédonie : comment gérer ses déchets pendant la crise ?

Depuis le début des troubles urbains le 13 mai dernier en Nouvelle-Calédonie, particulièrement dans la commune de Nouméa et du Grand Nouméa, la question...