Heurts et violences devant Doniambo

Si hier les salariés de la Sonarep ainsi que les sous-traitants étaient toujours présents devant le site de l’usine de Doniambo à Nouméa, la journée s’est terminée par des destruction et des heurts avec les forces de l’ordre.

Présents sur place depuis mercredi, le syndicat des rouleurs pays (SRP) avait installé ses camions, une quinzaine, aux abords de l’usine. Une action pour montrer leur mécontentement trois semaines après que la Sonarep a été mise en liquidation judiciaire. Mais en fin d’après-midi, les choses se sont envenimées puisque les rouleurs ont entrepris de s’attaquer à quelques infrastructures légères, notamment le gardiennage, situées à l’entrée de Doniambo. Cette action a provoqué l’intervention des forces de l’ordre, notamment du RAID, pour ramener le calme. Mercredi matin, les salariés et les sous-traitants avaient fait le déplacement depuis Poum, et avaient reçu le soutien du syndicat des rouleurs pays (SRP) afin de pouvoir rencontrer la direction de la SLN. Deux rencontres ont bien eu lieu.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...