Une séquence politique

Mis à part certains responsables de l’UC, tout le monde s‘est retrouvé hier matin au haut-commissariat pour une séquence politique.

Le Chef de l’État a rappelé ses positions, mais on retient de son intervention qu’il réaffirme la nécessité de trouver un accord sur le corps électoral dans un avenir proche, et la séquence de discussion à Paris en août prochain y sera consacrée. Pour ce qui est de trouver un accord global et définitif sur la Nouvelle-Calédonie, il fixe aux discussions un délai d’un an. Dans son propos, la présidente de la province Sud, Sonia Backès a précisé que les Loyalistes « seront au rendez-vous de l’histoire. » Et elle a utilisé une métaphore sportive : « Après un match épuisant qui laissera des traces chez chacun d’entre nous, a-t-elle dit, nous voulons, et je le dis solennellement à nos partenaires de l’autres côté de la table, nous serrer la main comme on le fait après une épreuve sportive aussi difficile soit-elle. C’est aussi l’esprit de la politique telle que nous la concevons : nous nous affrontons parfois violement. Mais à la fin, nos enfants ont vocation à partager cette terre, à vivre ensemble pour les siècles à venir. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...