Magenta, un quartier en fête

Mercredi matin, dans les Tours de Magenta, Emmanuel Macron est allé au plus près de la population de ce quartier nouméen. Un déplacement placé sous le signe de la jeunesse.

Après l’attente, l’excitation, la joie, les sourires. Dans les allées des tours de Magenta, les plus jeunes ne cachaient pas leur bonheur. « Il m’a serré la main », lance l’un. « Moi, il m’a pris la main et il m’a dit bonjour mademoiselle », lui répond son amie. Un poil de surenchère qui traduit aisément le bonheur des plus jeunes lors de la visite d’Emmanuel Macron dans ce quartier de Nouméa. Loin de la politique, loin des questions institutionnelles, loin de l’avenir de la Calédonie, ils étaient juste heureux, comme n’importe quel enfant, de voir « le président de la République de la France ». Téléphone à la main, dans les bras des parents ou sur les épaules d’un copain, ils tentent, tous, d’apercevoir, même une seconde, le chef de l’Etat.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...