Destination Anse-Vata

Dans le paysage décharné de la Nouvelle-Calédonie, où le tourisme plombé par les émeutes risque fort de ne pas s’en remettre, les Calédoniens n’ont plus guère d’échappatoire. Otages de la CCAT, mobilisés à défendre leurs quartiers, agressés, menacés, cambriolés, dépouillés, les Calédoniens, en particulier ceux de Nouméa et de l’agglomération, n’ont plus guère de perspectives, et encore moins quand leurs entreprises dévastées, ils se retrouvent sans travail. Beaucoup songent à fuir cet endroit de désolation, et certains l’ont déjà fait, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Plus rien n’existe autour d’eux pour s’échapper, ne serait-ce qu’un moment, de l’atmosphère empoisonnée dans laquelle nous a plongé la CCAT et ses « actions », et pourtant les Calédoniens ont besoin de reprendre leur souffle, de se dire que l’on peut retrouver une vie normale, loin de la haine et de la terreur. Alors ils regardent autour d’eux, mais dans le désert vivant qui est maintenant le nôtre, ne reste plus que l’Anse-Vata dont les établissements, midi et soir, se remplissent de monde qui veut essayer d’oublier ne serait-ce qu’un moment, l’enfer du quotidien dont on ignore toujours combien de temps il va durer.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...