Nicolas Metzdorf, un discours qui plaît ou qui dérange

Après presque deux ans passés en tant que député de la seconde circonscription, Nicolas Metzdorf a su gagner la confiance d’une tranche de la population, puisqu’il a, ce dimanche, de nouveau été hissé à la députation, cette fois dans la première circonscription. Homme de poigne pour certains, personnalité intransigeante pour d’autres, il convainc autant qu’il repousse.

En Calédonie, évoquer la personne de Nicolas Metzdorf, au sein d’un groupe de personnes aux avis politiques différents, peut souvent donner lieu à des débats enflammés. D’un côté, celles appréciant sa résilience face aux événements, sa fermeté, ou encore sa répartie. De l’autre, ceux dont la simple prononciation du nom fait hérisser le poil, le ciblant comme responsable des exactions que connaît actuellement le pays.

En témoigne, au lendemain du second tour des législatives l’ayant de nouveau fait député, la diversité des opinions le concernant, en tant que personnalité politique.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,292FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...