Quand la crise s’invite à la maison et dans les cours de récréation

S’ils ne comprennent pas forcément les événements qui secouent le pays actuellement, les enfants restent des êtres vulnérables, qui peuvent être témoins de violences et ressentir les tensions ambiantes. Au moment où certains d’entre eux retournent progressivement à l’école, nous avons recueilli le témoignage de quelques parents.

À l’heure d’entrer en classe, ce vendredi matin, le temps est maussade dans les rues de Nouméa. Quelques gouttes de pluie tombent sur le parapluie Spiderman que tient fermement contre lui Thod, âgé de 4 ans et élève à l’école Saint-Joseph de Cluny.

Spiderman, c’est aussi la figure qu’utilise Alexandra, sa mère, pour tenter de lui expliquer la crise que le Caillou traverse actuellement. « Au début des émeutes, j’essayais de le protéger un maximum, mais comme ça a duré au fil du temps, lui-même s’est rendu compte du changement dans notre quotidien. Donc je lui ai dit : “Regarde Thod, c’est comme dans Spiderman. Il y a des méchants, et Spiderman (les forces de l’ordre) il est là pour sauver les gens” », raconte la jeune maman qui, en vérité, n’a pas eu le choix. « Ça le perturbait beaucoup de voir les barrages, les destructions sur la route… Il me demandait : “Mais maman, pourquoi est-ce qu’il y a le feu partout ?” Il était très triste », partage-t-elle.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...