À Nouméa, un vote massif malgré « une perte de confiance » en l’avenir

À Nouméa, le second tour des élections législatives a mobilisé encore plus de monde que le 30 juin dernier. Au centre-ville comme dans les quartiers de la capitale, les 57 bureaux de vote ont accueilli un nombre régulier de personnes, tout au long de la journée.

« Bonjour, pas de procuration ? […] D’accord, donc servez-vous, et allez dans l’isoloir choisir votre champion! », « Et vous madame, vous savez où vous votez ? … Ecole Frédéric Surleau ? Alors ça va être dans cette file-ci ! » Difficile, en votant à la mairie de Nouméa ce dimanche, de se tromper de bureau de vote, tant l’accueil réservé par les agents ainsi que les indications présentes devant chaque file de personnes se voulaient clair et concis.

La division en deux des files d’attente selon l’ordre alphabétique – petite nouveauté mise en place pour ce second tour des législatives – permettait, en outre, de fluidifier le trafic et de limiter le temps d’attente pour les électeurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...