À Dumbéa, les électeurs ont répondu présent

Ce dimanche, les électeurs se sont rassemblés en nombre malgré le contexte. Un dispositif de sécurité était mis en place autour de la mairie, où douze des bureaux de vote de la ville étant rassemblés.

Foule devant les bureaux de vote à Dumbéa ce dimanche matin. Les files d’attente sont interminables et la circulation aux abords de l’Hôtel de Ville est très difficile, dirigée par deux gendarmes cagoulés et armés. Douze bureaux de votes, sur les vingt-six de la ville, ont été rassemblés à la mairie, surveillée par les forces de l’ordre. « Je n’ai jamais vu un tel dispositif ici », s’étonne un électeur. Ce dispositif, déjà mis en place pour les élections européennes, l’a rassuré quant au fait de venir voter. « C’était important que les gens viennent voter aujourd’hui, franchement. Je ne suis pas certain qu’il y aurait eu beaucoup de problèmes à Dumbéa, mais au moins on est sûr qu’il n’y en aura pas, et je suis certain que ça permet à pas mal de monde de se sentir en sécurité. »

Taux de participation à 61,78 %

Et les habitants de Dumbéa ont effectivement joué le jeu. Alors que la ville avait enregistré un taux de participation de 32,5 % en 2022 lors des précédentes élections législatives, cette année, le taux de participation a atteint 61,78 %. , « à 11 heures nous étions déjà à 27,7 % », se félicite Yoann Lecourieux, le maire de la ville. À la même heure en 2022, ce taux était de seulement 13,3 %. « Il y a une forte affluence depuis 7 heures ce matin, ce qui est normal vu qu’on a rassemblé quelques bureaux de vote aux mêmes endroits. » Une bonne dynamique qui se fait ressentir sur les autres bureaux de vote également. « Tous les bureaux de vote sur la commune votent très bien », continue Yoann Lecourieux. « On a de tous les âges, de toutes les ethnies, de tous les quartiers, donc c’est très bien. On voit que l’exercice démocratique est très bien respecté. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Loris Castaing

Fil d'actualité

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère...

Les émeutes « n’ont pas sonné le glas du vivre-ensemble »

Dans un communiqué, le Palika a réagi à la...

« Un pays un et indivisible »

Le bureau politique du Front de libération nationale kanak...

Nos réseaux

13,437FansJ'aime
390SuiveursSuivre
643SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le Mary D vogue au secours des Mondoriens

Le Mary D Princess, un navire de 132 places bien connu des Calédoniens, a intégré hier le dispositif d’urgence des navettes maritimes entre Le...

L’incendie de l’église Saint-Louis « est un sacrilège »

Quelques jours après l’incendie du presbytère et la prise d’assaut de la maison occupée par les Petites Filles de Marie, l’église de Saint-Louis a...

Un nouveau coup de pouce de l’État

Le gouvernement français, toujours mené par Gabriel Attal, gère désormais « les affaires courantes », pour une durée indéterminée. Juste avant la démission de...