Nuit brûlante à Kaméré

« Une opération de sécurisation a été menée » la nuit dernière « dans le quartier de Kaméré », rapporte le Haut-commissariat. « Une trentaine de personnes ont tenté de fuir par voie maritime suite à des incendies d’habitations. »

Immédiatement, dans la nuit de vendredi à samedi, « la cellule de crise du Haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie a été contactée. Quatre embarcations mises à disposition par des riverains ont permis l’évacuation de 35 personnes, dont 7 mineurs, sous la sécurisation de la brigade nautique. Grâce à la mobilisation des équipes des FORMISC (formations militaires de la sécurité civile), 25 personnes ont pu être hébergées dans les locaux d’un lycée et ont pu passer la nuit en toute sécurité » et « 10 personnes ont pu être relogées par leurs propres moyens. Aucun blessé n’est à déplorer. »

Le « bilan des personnes décédées » dans les violences commises sur le Caillou depuis le 13 mai reste de « 7 morts, dont 2 gendarmes ». Depuis douze jours, « 115 policiers et gendarmes ont été blessées. Au total, plus de 370 individus ont été interpellés. Des renforts humais et matériels sont encore attendus », précise le Haut-commissariat.

« Des actions sont menées » dans plusieurs quartiers

Dans ce dernier point de situation, fait par un communiqué envoyé ce samedi à 13 h 30, il est mentionné que « l’accès à la presqu’île de Nouville est désormais sécurisé. Ce matin, lors d’une visite sur le terrain, Marie Guevenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a pu souligner l’action des forces engagées pour reprendre et sécuriser ce secteur. »

Par ailleurs, toujours sur la commune de Nouméa, « des actions sont menées dans les quartiers du Foyer Wallisien, de Kaméré, Magenta, Espérance, Tina, Château d’eau, et Tuband. La neutralisation et le nettoyage des barrages s’effectue sous la sécurisation des forces de police et de gendarmerie. Les effectifs du RAID et du GIGN sont engagés en continu sur le territoire pour intervenir sur les points les plus sensibles. »

Pas d’alcool, pas de vols commerciaux

Dans ce contexte, « les mesures d’interdiction de rassemblements, de transport d’armes et de vente d’alcool ainsi que le couvre-feu de 18 h à 6 h sont maintenus jusqu’à nouvel ordre ».

Ainsi, « dans le cadre de la gestion de crise, les mesures de raccompagnement des étrangers et des touristes français se poursuivent. Plus de 530 personnes ont pu être raccompagnées à ce jour. L’aéroport international de Nouméa-La Tontouta demeurera fermé aux vols commerciaux jusqu’au mardi 28 mai, 9 h, date à laquelle la réouverture sera réévaluée. »

Accouchement auprès des gendarmes

Pendant ce temps, la belle histoire du jour est venue de Brousse, et rapportée par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer.

« Les gendarmes mobiles agissent pour rétablir la sécurité et aider la population. Suite à la prise en charge d’un couple mélanésien venant de Thio, un accouchement a eu lieu dans un véhicule de la gendarmerie. Une petite Moïra est née ! Bravo aux gendarmes, aux sapeurs-pompiers et félicitations aux parents ! », a écrit, sur Facebook, Gérald Darmanin, de retour d’une visite express en Calédonie.

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,611FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...