Emeutes en Calédonie : un homme tué par un tir d’un policier à Dumbéa

Un homme de 48 ans a été mortellement touché ce vendredi après-midi, près du Médipôle, par le tir d’un fonctionnaire de police. Une enquête du chef d’homicide volontaire par personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte.

Emmanuel Macron a appelé au calme afin de rétablir l’ordre républicain. Il n’a pas été entendu alors qu’un homme âgé de 48 ans a trouvé la mort, ce vendredi 24 mai, à Dumbéa. Les faits se sont déroulés aux alentours de 15h15. “Alors qu’ils circulaient dans leur véhicule, sur la commune de Dumbéa en direction du centre hospitalier du Médipôle, un fonctionnaire de police et son collègue étaient pris à partie physiquement par un groupe d’une quinzaine d’individus”, a expliqué Yves Dupas, le procureur de la République, dans un communiqué.

Si les circonstances restent encore “à déterminer”, le fonctionnaire “aurait fait usage de son arme de service en tirant un coup de feu, pour s’extraire de cette altercation physique”. Il a alors mortellement touché un homme âgé de 48 ans. “Les premières constatations font état de la présence de traces de coups sur le visage des fonctionnaires”, précise le procureur.

Une enquête du chef d’homicide volontaire par personne dépositaire de l’autorité publique a été ouverte par le parquet de Nouméa. “A ce stade, les investigations diligentées seront accomplies avec toute l’objectivité et l’impartialité nécessaires à la manifestation de la vérité”, assure Yves Dupas alors que le fonctionnaire qui a fait usage de son arme a été “placé en garde à vue“.

Il s’agit du septième décès, parmi lesquels deux gendarmes, enregistrés depuis le début des émeutes, le 13 mai dernier.

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...