Une rencontre Nouméa – Papeete

Ce samedi, à 16 h 30, l’Olympique de Nouméa, champion de Calédonie, affrontera le Papeete Rugby Club de Tahiti. Ce choc du Pacifique se jouera à Rivière-Salée.

C’est une rencontre historique qui va se dérouler ce samedi au stade Philémo Simutoga. Pour la première fois, le champion de la 2e division de Tahiti va affronter celui de Nouvelle-Calédonie. Si ce match est une rencontre de gala, donc non officielle, la mise en place des règles de World Rugby va permettre aux joueurs de ne pas rechigner sur la volonté et l’agressivité, « la bonne agressivité » comme dirait l’entraîneur olympien, Sanua Mauopuava.

De nouvelles opportunités

Le premier crampon du projet a été chaussé lors d’un séjour sur le Caillou de l’ancien capitaine tahitien Soane Takatai. Après quelques discussions avec le club de l’Olympique, un partenariat sportif est né. Le club calédonien « voulant s’ouvrir de nouvelles opportunités », projette Sanua Mauopuava, il a repris contact avec Tahiti afin de réaliser un match de gala sur le territoire. Le jumelage entre la ville de Papeete et celle de Nouméa a été un catalyseur dans les échanges et, comme le précise l’entraîneur des bleus et blancs, « on commence déjà comme ça, pour voir si ça pourra ensuite ouvrir de nouveaux horizons ». A travers cette rencontre, le club souhaite donner une perspective de partage, de développement et d’échange culturel, mais également « promouvoir le rugby calédonien auprès des jeunes pour les sortir du fléau de la drogue et de l’alcool ».

Un révélateur sportif

En prenant l’avion pour venir affronter l’équipe de l’Olympique ce samedi, le Papeete Rugby Club a aidé à chausser le second crampon de ce projet. Et les crampons, les deux équipes en auront besoin dans un match où il faudra s’accrocher pour honorer son île. « Ça nous permettra de voir un peu notre niveau », se languit Sanua. Sur 80 minutes et avec les règles de World Rugby, les collisions risquent de faire trembler tout le quartier de Rivière-Salée. « On va se faire plaisir, ça va être bon… » Si l’équipe visiteuse a l’avantage de jouer plus de rencontres sur une saison, ce sera une découverte pour les deux formations, qui n’ont jamais pu voir de vidéos de leur adversaire. Cette fois, il y aura des caméras, et le club de Nouméa, en discussion avec des clubs de l’Hexagone, y voit une opportunité « pour nos jeunes de se faire repérer par des clubs métropolitains », ajoute le coach. Disposer de la vidéo du match l’aidera lui aussi à « rebondir sur les défauts » tactiques, « sur les placements des joueurs », etc.

Jour de rugby

Pour l’Olympique, cette journée est symbole de fête du club. Toute l’école de rugby sera talonneur, pardon, à l’honneur. A commencer par les baby et les U10, qui occuperont le terrain de 8 h à 11 h 30, avant de voir les U12 et U14 prendre place sur le pré de 12 h à 15 h 30, pour finalement laisser place à leurs aînés pour la rencontre phare de ce samedi, avec un coup d’envoi donné à 16 h 30. Une tombola avec de nombreux lots à gagner sera également mise en place.

Eloi Coupry

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...