Une triple visite ministérielle !

Arrivées mardi soir, les membres du gouvernement ont entamé hier leur visite en Nouvelle-Calédonie. Tout a commencé place Bir-Hakeim.

L’usage républicain veut que ce genre de visite débute au pied du monument aux morts. Tradition respectée par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin, le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti ainsi que la ministre déléguée chargée des Outre-mer Marie Guévenoux. Après une revue des troupes, les trois membres du gouvernement ont procédé à un dépôt de gerbe, avant de saluer les corps constitués. Cette cérémonie d’accueil s’est déroulée en présence de la maire de Nouméa Sonia Lagarde, de la présidente de la province Sud Sonia Backès, des députés Nicolas Metzdorf et Philippe Dunoyer, du sénateur Georges Naturel, de la vice-présidente du gouvernement Isabelle Champmoreau, de la vice-présidente du Rassemblement Virginie Ruffenach et de Jean-Louis Laval, représentant le CESE.

Coutume au Sénat Coutumier

Le ministre de l’intérieur et des Outre-Mer et ses deux collègues se sont rendus au Sénat coutumier pour la cérémonie coutumière. « Je suis venu ici pour honorer la justice, l’institution judiciaire telle que je la connais, mais également la justice coutumière, a souligné Éric Dupond-Moretti. La justice, c’est d’abord la paix, la possibilité de pouvoir échanger, de se parler. Il faut regarder l’ombre pour construire la lumière ». « Nous sommes venus la main tendue avec la paix, et l’énergie pour défendre la Nouvelle-Calédonie dans un monde compliqué », a déclaré Gérald Darmanin. « Je ferai un certain nombre d’annonces dans les heures qui viennent », a conclu le garde des Sceaux. S’en est suivie une discussion entre les ministres et les représentants du monde coutumier. Dans son discours d’ouverture, où les aspects politiques étaient très présents, le président du Sénat coutumier a évoqué la réforme constitutionnelle à venir. « Vous avez décidé d’accélérer le processus en engageant immédiatement la loi de réforme constitutionnelle et la loi de report des élections provinciales, a déclaré Victor Gogny. Certes, vous l’aviez annoncé ! Néanmoins, nous pensons qu’il ne faut pas que cela ressemble à une fatalité ».

Kim Jandot et Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

La SLN, privée de production minière jusqu’à nouvel ordre

La situation est pour le moins préoccupante pour le...

Les derniers jours de la SLN ?

Désormais, la SLN vit sous la menace de se...

« Vous vendez la mort »

Mardi à Nouméa, un homme a été condamné à...

« Il ne se passe pas un jour sans un incident »

Une triple agression cette semaine et des insultes quotidiennes...

« Les réponses sont multiples »

Le procureur de la République, arrivé hier matin au...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La SLN, privée de production minière jusqu’à nouvel ordre

La situation est pour le moins préoccupante pour le principal employeur du pays. Tous ses sites miniers sont à l’arrêt, aussi bien ceux du...

Les derniers jours de la SLN ?

Désormais, la SLN vit sous la menace de se voir interdire l’exploitation de ses sites miniers de la province Nord, pour une durée indéterminée....

« Vous vendez la mort »

Mardi à Nouméa, un homme a été condamné à huit mois de prison ferme pour avoir vendu du cannabis en janvier à Dumbéa. Demain, il...