Congés parentaux et allaitement : des nouveautés à l’horizon

Alors qu’Emmanuel Macron vient d’annoncer un nouveau « congé de naissance » de 6 mois dans l’Hexagone, les congés de paternité et de maternité, ainsi que les modalités de l’allaitement en entreprise, pourraient être amenés à évoluer en Nouvelle-Calédonie.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a examiné, ce mercredi 17 janvier, un avant-projet de loi du pays visant à actualiser la législation en termes de droit du travail et de protection sociale, dont les congés parentaux et l’allaitement au travail. Objectif affiché de l’exécutif : « permettre aux parents de mieux concilier leur vie professionnelle et les exigences de leur nouvelle vie de famille », précise un communiqué de presse dédié.

Le congé paternité modernisé

Votée en mai 2023, une loi du pays a instauré en Nouvelle-Calédonie un congé de paternité ou du second parent qui sera porté à 11 jours à partir du 1er mars 2024. Tel que prévu, ce congé doit être consommé par le « second parent légalement reconnu », immédiatement après les deux jours d’autorisation exceptionnelle suivant la naissance de l’enfant.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...