Soutien à la famille Bull

Hier mardi, la présidente de la province Sud, Sonia Backès, accompagnée d’un certain nombre de personnalités, dont le député Metzdorf, s’est rendue à Thio à la rencontre de la famille Bull.

Il y a quelques semaines, Dominique et René Bull, famille d’éleveurs à Thio depuis des générations, ont vu leur maison être détruite par un incendie et pillée. Les auteurs de cet incendie sont toujours recherchés, une enquête longue et délicate dans cette commune où les langues se délient peu. Depuis des années, les Bull étaient victimes d’exactions récurrentes contre leur bétail tué, blessé, mutilé, portant plainte à de multiples reprises sans que jamais les auteurs ne soient interpellés. Mais cette fois la violence est montée d’un cran, aussi dans un communiqué publié le 31 décembre, le Procureur de la République, Yves Dupas précisait que « la gendarmerie et le parquet entendent mettre en œuvre tous les moyens d’enquête utiles à l’identification de(s) l’auteur(s) de ces faits d’une gravité certaine, punis de la peine de 10 ans d’emprisonnement et qui justifient une réponse pénale particulièrement ferme ». En attendant la conclusion de l’enquête, la solidarité s’est exercée.

Une solution de relogement

Dans cette affaire les Bull ont tout perdu. Le monde agricole s’est mobilité, d’abord le Collectif de Vigilance des Éleveurs, puis la Chambre d’Agriculture et de la Pêche dont le président Jean-Christophe Niautou accompagnait d’ailleurs Sonia Backès hier. Un appel aux dons a été lancé via une cagnotte Leetchi ou auprès de toutes les antennes de la Chambre. La province Sud va également intervenir, c’est le message que souhaitait porter sa présidente auprès de la famille Bull sur place à Thio. « Quelques mois après la reconstruction de leur maison qui avait déjà été incendiée, a rappelé Sonia Backès, la famille Bull a, de nouveau, vu sa maison partir en fumée. Il n’y a malheureusement que peu de doutes sur les intentions des criminels qui ont mis le feu et qui essaient de faire partir les rares européens qui sont restés à Thio. Cela rappelle malheureusement des heures sombres de notre histoire ». Remerciant les Calédoniens qui se sont mobilisés en faveur des sinistrés, Sonia Backès a précisé que « la province Sud, quant à elle, va leur permettre de reconstruire un logement temporaire sur la propriété et de continuer à y vivre et à y élever leur troupeau de bétail. Ils sont ici chez eux. Et nous les aiderons à leur permettre d’y rester en sécurité ». De ce fait, mercredi prochain, en séance du Bureau de l’Assemblée de la province Sud, il sera proposé le versement d’une subvention d’équipement à la Chambre d’Agriculture et de la pêche afin de soutenir le relogement de la famille Bull.

Fil d'actualité

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi...

Réduire les aides ?

Les collectivités, qu’il s’agisse du gouvernement, des provinces ou...

Rupture de trésorerie

Le gouvernement ne parle pas de cessation de paiement,...

Nos réseaux

12,867FansJ'aime
351SuiveursSuivre
605SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Christian Tein mis en examen et placé en détention provisoire en Métropole

Le leader de la CCAT a été présenté à une juge d'instruction ce samedi, qui lui a notifié sa mise en examen. La justice...

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) et dix autres personnes soupçonnées d’avoir préparé les actions violentes doivent être...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi soir un communiqué dans lequel il revient sur l’interpellation de onze responsables de la Cellule...