La Coupe Clarke, entre tension et prestige

La 90e édition de la Casinos Couple Clarke, véritable institution des courses hippiques en Calédonie, est programmée dimanche, à l’hippodrome Henry-Milliard de Nouméa (15 heures).

Nadir Boufeneche et Salah Nasser seront-ils au départ de la Casinos Coupe Clarke ? Mercredi matin, les deux éleveurs étaient en colère. Leurs chevaux n’ont pas été retenus pour prendre part à la plus prestigieuse des courses calédoniennes. La jument Legacy’s Girl, propriété de Nadir Boufenèche, a pourtant signé deux 2e places, à Bourail fin juin et à Nouméa début août lors de la Warm Up. Salah Nasser, qui comptait sur son cheval Krystar Berry, a, de son côté, signé quatre 3e places, dont la dernière sur la Warm Up. Oui, mais voilà, au rating (lire repères), Krystar Berry pointe au 13e rang, juste devant Legacy’s Girl. Or, seulement douze places sont réservées dans les stalles. « On veut savoir sur quels critères on note ? Parce qu’on ne comprend pas (…) On n’a pas de lecture de comment c’est calculé. C’est au bon vouloir de deux personnes… A la tête du client, ou de l’humeur de la journée », attaque ainsi Nadir Boufenèche dans les colonnes de NC La 1re.

« Quand tu gagnes, c’est jour de fête »

« Il n’y a aucun débat et il y a surtout un peu de mauvaise foi, contre-attaque Nicolas Schneider, membre de la FCHN, qui élabore ce rating. Monsieur Boufenèche, par exemple, a participé à deux courses avec handicap, il connaissait la valeur des courses auxquelles il a pris part. Et la Warm Up n’a jamais été qualificative pour la Coupe Clarke. » Et de poursuivre : « Je trouve lamentable que l’on crache sur un système alors que les règles sont connues depuis le départ ». Pour Raymond Greppo, président de la FCHNC, « ils auraient dû se manifester avant » alors que le classement est « connu de tous » et mis à jour « après chaque réunion ».

Dès lors, le seul espoir réside dans l’éventuel forfait d’un engagé (ceux-ci devaient être connus hier après-midi). « Sur la Coupe Clarke, je n’y crois pas. Tout le monde veut la courir », coupe Nicolas Schneider. Un coup dur pour les deux hommes qui rêvaient de performer sur l’hippodrome nouméen. « Au niveau du prestige, la Coupe Clarke est devant toutes les autres. Il y a une histoire importante, elle fait partie de l’ADN du pays en mettant en lumière les chevaux locaux, qui sont nés et élevés en Calédonie », glisse ainsi le spécialiste. « Ça a toujours été comme ça. La Casinos Coupe Clarke, il faut en gagner au moins une. Et quand tu gagnes, c’est jour de fête », abonde Raymond Greppo, en fin connaisseur, alors qu’il a réalisé le triplé, avec Hanoo (2002, 2003, 2004), lorsqu’il travaillait au sein des écuries Tamoa.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,473FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...