La jeunesse à la découverte des Rafales

La première promotion des Escadrilles Air Jeunesse et trois classes de défense étaient présentes à Tontouta, face au général Mille.

Existant depuis 2019 en Métropole, les Escadrilles Air Jeunesse (EAJ), un dispositif de l’Armée de l’Air et de l’Espace destiné aux jeunes de 12 à 25 ans, ont été lancées cette année sur le Caillou. La première promotion calédonienne, tout comme les élèves de trois classes de défense, ont été récompensés, ce lundi, alors qu’ils ont pu admirer les joyaux de l’aviation militaire française, en marge de la mission Pégase 23. Quelques heures avant l’arrivée d’Emmanuel Macron et de certains membres du gouvernement sur le territoire, les jeunes passionnés ont ainsi pris possession de la base aérienne 186, à Tontouta, à quelques mètres seulement des deux Rafale qui avaient, dans la matinée, fait entendre toute leur puissance dans le ciel de Nouméa. « C’est évidemment avec une grande joie que je m’adresse à vous aujourd’hui (…) C’est aussi un réel plaisir de voir la jeunesse de Nouvelle-Calédonie en combinaison d’équipier », a d’abord commenté le général Mille, avant de vanter le travail de l’Armée de l’Air, qui « fêtera ses 90 ans l’an prochain ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur...

Commentaire sur un sondage qui fait beaucoup parler

Ça n’a pas tardé, à peine les résultats du...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

La CCAT mobilisée devant « le Palais des injustices »

Ils se sont retrouvés au pied du Palais de justice, hier, pour dénoncer le traitement judiciaire réservé aux manifestants qui ont comparu devant le...

Manifestation de la CCAT : de six mois avec sursis à deux ans ferme pour les violences contre les gendarmes

Parmi les six manifestants qui ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nouméa, vendredi, l’un d’eux a été relaxé et les cinq autres ont...

Une soirée en enfer au 4e kilomètre

Insultes, coups, enlèvement, séquestration, humiliation, menaces de mort, sur fond de trafic de drogue : ou comment une vente d'une petite quantité de cannabis...