« On voit leur haine envers nous »

Depuis le début des émeutes, 53 agressions et vols ont été commis contre des automobilistes à hauteur de Saint-Louis, selon un décompte réalisé par Générations Mont-Dore. Certaines des personnes agressées ont eu le courage de témoigner dans nos colonnes, et aujourd’hui nous vous proposons celui de Bernard (prénom d’emprunt). Lui et son frère ont été les victimes d’un très violent car-jacking dimanche dernier, alors qu’ils voulaient aller voir leur mère, à Plum.

LVDC : Dans quel état êtes-vous aujourd’hui, quelques jours après votre agression ?

Bernard : Bizarre, c’est très flou dans ma tête. Je n’ai pas de mot en fait pour exprimer ce que je ressens. J’ai beaucoup de colère, beaucoup de haine, beaucoup de résilience aussi. Alors aujourd’hui je suis pris dans toutes les démarches pour refaire mes papiers, donc ça m’occupe, mais je ne sais pas où je vais. C’est très bizarre comme sentiment.

LVDC : Vous avez eu des soutiens ?

Bernard : Oui beaucoup, de la part de ma famille, de mes amis de mes collègues de travail. Partout où je vais, j’explique pourquoi je dois refaire mes documents administratifs et les personnes avec lesquelles j’ai eu à faire, ont été très sympas et compréhensives.

LVDC : C’est donc dimanche dernier que vous avez été agressé, que s’est-il passé ?

Bernard : J’étais avec mon frère et nous allions sur Plum pour aller voir notre maman qui est bloquée depuis deux mois. On avait réussi à la voir une fois, il y a un mois avec les navettes maritimes. Mais ce jour-là, il avait été dit qu’il n’y aurait pas de navettes, et évidemment il y en a eu. Et comme a priori ça passait sur la route, on a tenté le coup. C’était vraiment pour aller récupérer ma mère afin qu’elle puisse aller voter et pour que j’aille moi-même voter au Vallon-Dore. Et voilà, on a été pris à partie à Saint-Louis, et ils nous ont dépouillés.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Propos recueillis par Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...