« Je ne peux pas être indifférent par rapport à ce qu’il se passe »

Le Haut-commissaire est aujourd’hui sous le feu des critiques, en particulier de la part des habitants du Mont-Dore qui n’en peuvent plus des exactions et des violences de la CCAT à Saint-Louis.

Sur les réseaux sociaux comme sur les émissions radio dédiées, il est reproché à l’État de ne pas avoir encore agi pour sécuriser la RP1 et « libérer » le Mont-Dore Sud bloqué depuis le 13 mai. Les violentes agressions commises dimanche dernier à Saint-Louis ont exacerbé ces critiques, et beaucoup se demandent pourquoi il n’y a pas encore eu d’intervention, et pourquoi les émeutiers les plus violents ne sont-ils pas mis hors d’état de nuire. En marge de la cérémonie organisée hier au commissariat de police et au micro de nos confrères de Radio Rythme Bleu, le Haut-commissaire a de nouveau fait part de ses sentiments. S’adressant aux habitants, « je veux leur dire, a-t-il dit, ça fait presque deux mois que ça dure, on y est presque », ajoutant que « le dernier mot, on va l’avoir sur Saint-Louis ». Louis Le Franc a surtout adressé un message aux émeutiers armés de Saint-Louis qui font régner la terreur dans la commune. « Je les mets en garde vraiment pour la dernière fois. L’intervention massive qui va venir compléter celle qui a déjà eu lieu, va avoir lieu. Donc, soit c’est un retour à l’apaisement et ils rendent leurs armes, soit ils en paieront le prix. Je le dis pour tous les habitants de la commune du Mont-Dore, j’y pense à chaque instant et croyez-moi, le dernier mot, on va l’avoir, c’est une affaire de jour. Ceux qui sont à l’origine de ces opérations contre les forces de l’ordre en prennent conscience. »


« Soyez massivement présents »

L’association citoyens mondoriens appelle à des manifestations dimanche, pour « exprimer notre ras le bol et exiger la sécurisation immédiate de la RP1 ». L’association qui fait le constat des actes de violences perpétrés au Mont-Dore depuis le 13 mai, « tient tout d’abord à apporter un soutien indéfectible à toutes les victimes de ces actes odieux. Nos pensées solidaires les accompagnent dans ces moments tragiques et difficiles ». Fort de constat, elle estime « qu’il n’est plus possible de vivre dans cette situation de blocage, les conséquences pour la vie mondorienne étant désastreuses et dramatiques ». Alors elle appelle les habitants du Mont-Dore, mais aussi des autres communes, « à se rassembler et à agir le dimanche 14 juillet à 9h, en deux endroits : la station Mobil de Casino à la Coulée et le Lycée du Mont-Dore ».


 

Fil d'actualité

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région...

Nicolas Metzdorf intègre la commission des Finances

À Paris, le député Metzdorf a rencontré l’ambassadrice d’Australie...

Le Palika, à l’heure des retrouvailles

Samedi, au centre socioculturel de La Foa, le Parti...

Nos réseaux

13,481FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a été la cible d’un incendie. Le presbytère de Thio est parti en fumée dans la...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un très long communiqué, que l’Éveil Océanien donne sa vision de la situation. Fidèle à sa...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région de La Foa, Farino et Sarraméa, où l’on a appris que la nuit dernière, le...