Whisky, insultes, caillassage : retour au Camp-Est

Sorti de détention il y a quelques semaines, un homme, jugé vendredi à Nouméa en comparution immédiate, retourne en détention pour s’en être pris à des CRS à Tuband.

Le président du tribunal, Eric Mangin, a fait tout ce qu’il a pu, a posé les questions plusieurs fois, de différentes façons, pas toujours sur le même ton, souvent avec le sourire mais rien n’y a fait : le prévenu, 25 ans, énorme touffe de cheveux, consommateur régulier de cannabis et occasionnel d’alcool, sans enfant et qui vit chez sa mère à Païta, ne se rappelle pas de la soirée de mercredi dernier. « Je ne sais pas, j’étais trop atteint, trop alcoolisé… »

Arrivé à Tuband en début de journée pour, dit-il, y « voir la famille », il y est resté plus longtemps que prévu, a bu, probablement pas seul, « deux bouteilles de whisky », commençant à « 16 h 30, 17 h ». Puis « je devais partir, j’attendais une bonne occasion pour remonter sur Païta ». L’opportunité n’est pas arrivée et, dès le début du couvre-feu, vers 20h 10, il est sorti. Pourquoi ? « Trou noir. » Un souvenir ? « Non. » Enfin, si, « j’ai vu des flashs ». Un équipage de policiers, lui, a vu des cailloux et une bouteille de verre lui arriver dessus : un casque a été violemment touché…

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Anthony Fillet

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...