Mon cher et vieux pays

« Eh bien, mon cher et vieux pays, nous voici donc ensemble encore une fois, face à une nouvelle épreuve. » Nous avons bien besoin à cette heure en effet du général de Gaulle. Parce qu’alors que tant de fois et dans la plus parfaite adversité, nous avons dû réaffirmer notre engagement pour une Nouvelle-Calédonie plurielle, démocratique et dans la France, nous voilà à nouveau contraints de renouveler nos vœux. Il en est ainsi de notre histoire que notre environnement politique nous oblige, quelle que soit la teneur de la consultation électorale, nous oblige au choix entre Kanaky et la France. Même Daniel Goa assure à ceux qui en étaient persuadés que l’idée d’une troisième voie est illusoire. Ce choix consubstantiel à la Nouvelle-Calédonie nous est donc proposé encore pour ce dimanche, et nous avons devant les yeux tous les tenants et aboutissants. Personne ne peut se dire pas informé des enjeux. C’est en cela que ce second tour des législatives s’apparente à un nouveau référendum, à la différence près que la revendication d’indépendance s’est trouvée en la CCAT l’outil de la violence et de la destruction.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...