« Que chacun y mette du sien »

Au cours d’une visite impromptue du sénateur écologiste Thomas Dossus auprès de Brenda Wanabo à la maison d’arrêt pour femmes de Dijon, la responsable de la communication de la CCAT et directrice de l’association « Les Éditions populaires » (Edipop) qui gère la radio Djido lui aurait expliqué les conditions du transfert en Métropole. Le quotidien Le Monde rapporte en effet qu’il s’agissait d’un « vol militaire » qui a fait une escale à Honolulu, capitale d’Hawaï, avant de prendre la direction « des bases de l’armée de l’air d’Orléans et d’Istres » où elle a débarqué. Selon Brenda Wanabo, les militants sont restés « menottés » pendant les plus de trente heures de voyage et avaient reçu l’interdiction de parler entre eux. « Je l’ai trouvée déprimée et complètement déracinée. Ce qui la stresse le plus est qu’elle n’a pas pu entrer en contact avec ses trois enfants de 4, 8 et 13 ans », a indiqué le parlementaire au Monde.

Toujours dans les colonnes du quotidien du soir, Christian Tein a affirmé au cours d’une visite des sénateurs écologistes Jacques Fernique et Anne Souyris attendre que « les choses s’apaisent. Je défendrai mon pays jusqu’au bout. Il faudra malgré tout qu’on se mette autour de la table et que chacun y mette du sien. Que le Premier ministre soit demain Marine Le Pen, Jordan Bardella ou venu de la gauche, ce sera pareil. »

Rappelons que les avocats ont contesté devant la chambre de l’instruction de Nouméa, mercredi, le placement en détention provisoire des neuf militants (dont Brenda Wanabo et Christian Tein) de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) et réclamé leur libération sous contrôle judiciaire. Les magistrats doivent se prononcer ce vendredi après-midi à Nouméa.

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...