Emmanuel Tjibaou veut « conjuguer le nous »

Après le premier tour des élections législatives qui a vu les deux candidats, Omayra Naisseline dans la première et Emmanuel Tjibaou dans la seconde, se qualifier, l’UC et le FLNKS organisaient, hier après-midi à Dumbéa, une conférence de presse. Une coutume de bienvenue a lancé les hostilités de cette prise de parole forcément attendue dans le camp indépendantiste, qui plus est dans le contexte actuel, alors que la Calédonie est sous le feu des émeutes depuis bientôt deux mois. « C’est une part de la paix sociale qui brûle aujourd’hui sur les bords de la route », a déclaré Emmanuel Tjibaou. Tout cela est « le fruit des impasses institutionnelles dans lesquelles le pays est plongé », a-t-il poursuivi, rappelant les engagements de paix portés par « nos aînés en 1988 et 1998 ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements...

L’aide médicale gratuite suspendue par la province Sud

Pour faire face aux nombreuses conséquences de la crise...

Faire face avec moins de trésorerie

A l’instar de toutes les collectivités calédoniennes, la province...

Nos réseaux

13,292FansJ'aime
383SuiveursSuivre
635SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le défilé du 14 juillet annulé

Au regard du contexte actuel, le Haut-commissariat a préféré ne pas organiser de parade. Ce qui n’empêche pas plusieurs communes de préparer la fête...

Deux cambriolages… le même jour et sans raison

Mardi matin, un homme de 23 ans a été interpellé en train de saccager un magasin à Ducos. Placé en garde à vue puis...

« Je n’ai nulle part où aller, donc il va falloir avancer »

Alors que le territoire célèbre tristement deux mois d’affrontements et d’effondrement de son « vivre-ensemble », nous sommes allés à la rencontre des Calédoniens,...