Comment faire face aux pénuries ?

Dans un communiqué, le gouvernement annonce avoir autorisé l’importation de riz, et informe des évolutions de la gestion alimentaire du pays pour les pâtes, les œufs et la farine.

« Je n’ai pas trouvé de riz depuis quasiment un mois, s’affole un habitant de Val Plaisance au Auchan Michel-Ange. Les pâtes, les œufs, ça va, la farine c’est vraiment aléatoire. » Depuis le début des émeutes, plusieurs denrées alimentaires de première nécessité ont disparu des rayons des supermarchés. En cause, l’acheminement et la distribution de la nourriture rendu difficile avec les barrages, et la destruction de plusieurs acteurs alimentaires de Nouvelle-Calédonie. Plusieurs d’entre eux n’ont d’ailleurs pas pu reprendre leurs activités normalement avant il y a trois semaines. Face à cette situation, le gouvernement a annoncé dans un communiqué avoir autorisé les importations, notamment de riz, et a fait un point sur la situation des acteurs de production du territoire.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Loris Castaing

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...