Un poids lourd du trafic de cocaïne condamné à cinq ans de prison ferme

Engrangeant des bénéfices colossaux en important de la poudre blanche de Métropole et en la revendant à Nouméa, un homme de 47 ans a écopé, ce vendredi, d’une lourde peine de prison et d’une amende douanière de 30 millions de francs.

Il a eu une audace que seuls les voyous de haut rang se permettent. Déjà mis en examen dans un premier dossier d’importation de cocaïne – la fameuse « affaire du MV » pour laquelle il a finalement écopé de trente-six mois de prison dont vingt mois avec sursis -, il a continué à piloter un trafic d’ampleur de cocaïne sur le territoire calédonien pendant des années, alors qu’il se savait dans le viseur de la justice.

Et de l’aplomb, il n’en a pas manqué, allant jusqu’à obtenir de la juge d’instruction un aménagement de son contrôle judiciaire, lui permettant de réaliser plusieurs allers-retours en Métropole pour aller au chevet de sa mère malade dans le sud de la France. Il en a surtout profité pour acquérir de grosses quantités de coke et les dissimuler dans des colis qu’il envoyait sous de faux-noms à Nouméa.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...