Rencontre avec… Alcide Ponga

Alcide Ponga, maire de Kouaoua et président du Rassemblement-LR, est candidat de l’union des partis non-indépendantistes dans la seconde circonscription. A trois jours du 1er tour, nous avons fait le point avec lui.

La voix du Caillou : Au vu de la situation que nous subissons depuis bientôt deux mois, et surtout vous qui vous présentez dans la seconde circonscription, dans quelles conditions avez-vous pu mener campagne ?

Alcide Ponga : Dans des conditions exceptionnelles ! Dans des conditions que je qualifierais de pas convenables. Je suis allé sur le terrain bien sûr, notamment dans l’agglomération, je suis allé également à Boulouparis, à La Foa, à Bourail où j’ai tenu de nombreuses réunions, mais j’estime que ça n’est pas assez évidemment. Tout ça s’est fait dans des conditions un peu bizarroïdes.

LVDC : Y a-t-il des endroits dans lesquels vous n’avez pas pu vous rendre car on vous en interdisait l’accès ?

A.P. : Je dirais que c’est plutôt les conditions qui ne sont pas réunies pour pouvoir circuler partout, et surtout au-delà de Bourail. Surtout que la situation s’est encore dégradée et que de nombreux axes sont impraticables ou bloqués un peu partout. C’est davantage une question de possibilité de circulation que d’interdiction.

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Propos recueillis par Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...