À Bourail, des familles exfiltrées dans « une nuit de terreur »

Après six semaines relativement épargnées, la Brousse est, à son tour, touchée par les tensions, les violences, les incendies. Et donc, plongée dans la peur. À Bourail, la population a ainsi vécu une situation explosive lundi, notamment dans le secteur de Nandaï, alors qu’un point de blocage important, au carrefour de la RT1 et de la RT3, a été installé avec entre 200 et 300 militants indépendantistes mobilisés, certains venant de Houaïlou notamment. Et, en fin d’après-midi, comme redouté, la situation a dégénéré. « A la suite de l’incendie d’une villa, des échanges de tirs ont éclaté, la tension est montée et une deuxième villa ainsi que deux grands docks au niveau de la zone industrielle de Nandaï ont été incendiés également », explique la municipalité dans un communiqué, qui évoque « une nuit de terreur ».

Aucun coup mortel

Malgré tout, et contrairement à une rumeur qui circulait hier, démentie formellement par la brigade de gendarmerie de Bourail, aucun coup de feu n’a été mortel. Une importante opération de gendarmerie, avec notamment l’intervention de blindés, a été organisée dans la nuit de lundi à mardi. Selon nos informations, trois familles du secteur ont été exfiltrées. Dans ce contexte, le maire et les élus du Conseil municipal « appellent au calme et expriment tout leur soutien aux familles touchées par ces exactions ».

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été...

Le meurtrier présumé de Tindu incarcéré et transféré en Métropole

Le 15 mai dernier, alors que la Calédonie vivait...

Des propositions pour sauver ce qui peut l’être

Les syndicats de salariés et d’employés, comme les fédérations...

Nos réseaux

13,522FansJ'aime
390SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mausolée d’Ataï vandalisé, les réactions se multiplient

Dimanche soir, le mémorial du grand chef Ataï et de son sorcier a été visé et dégradé. Un acte très largement condamné. Alors que l’enquête...

Les bars, gagnants de la crise ?

Alors que la vente d’alcool est toujours interdite aux particuliers, les bars de Nouméa profitent, hors couvre-feu, d’une hausse de leur fréquentation. Besoin de...

Le Betico navigue en eaux troubles

La société SudÎles, qui gère le Betico, a été contrainte de placer ses employés en chômage partiel depuis le 15 juillet, faute de trésorerie. Le...