Emma Terebo sur sa lancée

La Calédonienne (25 ans), déjà titrée sur 100 mètres dos, a doublé la mise sur 200 mètres dos jeudi matin lors des championnats de France à Chartres. Avec, là encore, un nouveau billet pour les Jeux olympiques de Paris.

Elle n’avait pas encore mis un orteil dans l’eau qu’elle affichait déjà un grand sourire. Comme si, sa victoire sur le 100 mètres dos mardi matin, acquise au terme d’une course exceptionnelle où elle a signé un nouveau record de France de la distance, l’avait complètement libérée. Libérée, mais pas déconcentrée. De retour dans le bassin de Chartres pour le 200 mètres dos, sa distance de prédilection, elle espérait bien valider un nouveau billet pour les Jeux olympiques 2024. Elle a d’abord signé le meilleur temps des séries (2’10’’37) avant d’accélérer en finale (2’08’’53), à seulement huit centièmes de son record personnel (2’08’’45) établi le mois dernier à Canet-en-Roussillon, pour second titre de championne de France.

Signe que l’ancienne nageuse du CNC, qui porte aujourd’hui le bonnet d’Amiens, est en forme actuellement. Ce chronomètre, en dessous des minima fixés par la Fédération internationale (2’10’’39), lui permet de valider un deuxième ticket pour Paris, elle qui, dans le centre aqua- tique de Saint-Denis, disputera sa première olympiade. « Deux sur deux », a savouré Emma Terebo après la course, selon des propos rapportés par L’Equipe. « Deux tickets, deux chances pour les Jeux pour arriver en finale j’espère. Tout est possible, ce n’est que le début. Je rêvais des deux qualifications, je stressais autant. Faire le doublé, je suis très satisfaite et très motivée pour la suite », a-t-elle déclaré, sans être pleinement satisfaite de sa performance et de son temps. « Je voulais faire beaucoup mieux que ça. J’ai beaucoup appris cette semaine sur la gestion de mes émotions, mes courses. Je vais amener cette expérience avec moi aux Jeux pour faire mieux à Paris. J’aurais voulu faire mon meilleur temps, mais je ne peux pas me plaindre », a-t-elle ajouté, alors qu’elle sera accompagnée de Pauline Mahieu aux JO.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

Stupeur et colère dans la région de La Foa,...

L’UTCFE-CGC propose une série de mesures pour que la Calédonie relève la tête

Les principaux responsables du syndicat rencontraient la presse hier...

Conseil d’administration de la CLR : opposition des syndicats

Le conseil d’administration de la CLR s’est réuni hier....

Rencontre avec… Yoann Lecourieux

Avec plus de 38 000 habitants, Dumbéa est la...

Depuis le début de la crise, il troque le volant contre le guidon

Jean-Yves Andorre, à la retraite depuis quelques années, réalise...

Nos réseaux

13,484FansJ'aime
390SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

Stupeur et colère dans la région de La Foa, Farino et Sarraméa, où dimanche en début de soirée le mémorial du grand chef Ataï...

L’UTCFE-CGC propose une série de mesures pour que la Calédonie relève la tête

Les principaux responsables du syndicat rencontraient la presse hier après-midi. Dans un contexte très particulier après les émeutes qui ont débuté le 13 mai,...

Conseil d’administration de la CLR : opposition des syndicats

Le conseil d’administration de la CLR s’est réuni hier. Il y a pris connaissance des dispositions que le gouvernement compte mettre en œuvre pour...