Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel de Nouméa. Il a été incarcéré à l’issue de son procès.

Il a cru « avoir pris une balle » tellement « la douleur était forte ». Dans la soirée de samedi dernier, les gendarmes se dirigent dans le quartier des Palmiers, à Dumbéa, pour « lever le doute » sur une suspicion de coups de feu. L’escadron de gendarmes mobiles intervient avec les blindés pour ne prendre aucun risque. L’antenne de l’unité d’élite du GIGN est appelée en renfort. C’est, raconte un adjudant devant le tribunal correctionnel de Nouméa, la procédure quand l’intervention s’annonce périlleuse. Il est un peu plus de 19 heures lorsque les gendarmes font face à « une barricade enflammée ». Le président décrit la scène, évoquant « des jeunes qui caillassent » et des personnes qui utilisent des « lance-pierres depuis les balcons ».

« On était exposé face à des adversaires qui couraient dans tous les sens. Les projectiles venaient de partout », relate le gendarme qui œuvrent quotidiennement « pour la reconquête du territoire » et dont la spécialité est « l’ouverture de brèches » dans les barrages des émeutiers qui sont « souvent piégés avec des pieux pour percer nos chaussures et les roues de nos véhicules ».

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Jean-Alexis Gallien-Lamarche

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...