Les syndicats ont des idées

L’Union des syndicats des ouvriers et employés de Nouvelle-Calédonie a tenu hier matin sa première conférence de presse depuis le début de la crise le 13 mai.

L’Usoenc (environ 6 000 adhérents) a rappelé sa neutralité politique et exprimé de vives inquiétudes. L’une d’elles : des aides étatiques jugées trop faibles, qui ne laissent « pas de perspectives » positives à court terme (l’Usoenc demande à l’État « une garantie de financement des besoins sur une période comprise entre trois et six mois »). Autre regret affiché : une absence de considération pour les syndicats d’ouvriers et d’employés (qui n’ont pas été reçus par Emmanuel Macron lors de son passage à Nouméa le 23 mai, mais qui l’ont été, à leur demande, les 29 et 31 mai par la mission de dialogue).

« La priorité est d’éviter la récession économique »

Pour aider à la reconstruction du pays, l’Usoenc fait « des propositions », ce sont même des « revendications ». Elles sont divisées en deux parties. La première concerne l’économie. Le syndicat souhaite « la mise en place d’une cellule de gestion de crise intégrant les partenaires sociaux afin de permettre une remontée de terrain des difficultés des salariés, avoir un état d’avancement sur les différents dispositifs d’aide et de soutien ». Autre demande : « un état des lieux des entreprises et emplois impactés » pour travailler à partir d’« une cartographie précise ». L’Usoenc veut aussi « la mise en place d’une cellule spécifique de la filière nickel », ainsi qu’une « stratégie de diversification de l’économie calédonienne », mais aussi « la diligence et la bienveillance des banques à trouver des solutions au cas par cas pour ses clients », et « la réouverture des transports aériens et transports publics ».

Au niveau social, les propositions sont les suivantes : travailler sur « les modalités de prise en charge des salariés impactés par la crise » afin de « maintenir le pouvoir d’achat et adapter la durée d’indemnisation » ; mettre en place un « plan de reconstruction avec obligation en contrepartie des aides à maintenir l’emploi » ; faire une « révision des dispositifs de formation, reconversion et réinsertion » ; installer « une cellule d’aide administrative et psychologique pour les salariés » ; avoir « un renfort au contrôle des prix et à la structuration des aides alimentaires » ; créer « des aides aux comptes sociaux » avec « notamment une vigilance sur le maintien des retraites CAFAT et CLR » ; mais aussi avoir des « aides pour le paiement des loyers ».

De manière immédiate, « l’Usoenc appelle à l’apaisement des tensions, soutient le tissu économique local et réaffirme que la priorité est d’éviter la récession économique ».


Cessation de paiement ?

Lors de sa rencontre d’hier avec les chefs d’entreprise de Numbo, Nicolas Metzdorf a précisé que « nous n’avons plus les moyens aujourd’hui de financer nos politiques publiques et se pose même la question des salaires des fonctionnaires sur toute l’année ». La cessation de paiement du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie est de plus en plus évoquée. Si au gouvernement cette éventualité n’est pas envisagée, « nous sommes en grande difficulté » reconnaît toutefois Christopher Gygès qui, interrogé sur ce point, a précisé que l’hypothèse d’une avancée de trésorerie de la part de l’Etat est bien engagée. « Cette aide arrivera à temps, nous a-t-il dit. Nous sommes déjà bien avancés sur les montants », sans en préciser les chiffres. Cette situation est en partie due par les pertes de rentrées fiscales, estimées à 11 milliards de francs.

On mesure néanmoins l’inquiétude grandissante chez les fonctionnaires, alertés désormais sur la possibilité que le gouvernement ne puisse assurer le versement de leurs salaires dans les tout prochains mois.



Anthony Fillet

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...