Bonne fête papa !

C’est pas que j’ai oublié, c’est que je n’y ai même pas pensé ! Dimanche, c’est la fête des pères. Franchement, il va falloir faire un effort pour avoir la tête à la fête, et trouver que cette année, les cadeaux (si cadeau il y a, y compris le cendrier en pâte à sel) sont formidables. « L’ambiance » n’y est pas, c’est le moins qu’on puisse dire, à l’heure où bien des papas se retrouvent sans boulot, sans leur entreprise et parfois même hélas, sans leur maison. Nombreux sont aussi les papas qui se relaient depuis un mois sur les barrages pour protéger leur quartier, sans omettre ceux (parce qu’il y a aussi des pères parmi eux) qui ont commis des violences et des pillages, et les commettent encore ! Ça tombe mal cette fête des pères, alors que nous sommes en pleine tourmente et que l’avenir est sombre. Et qu’à cela faut ajouter que l’on nous convoque aux urnes !

Mais peut-être aussi que cette fête des pères sera comme la bouffée d’air qui empêchera que l’on se noie. Une respiration nécessaire dans des quotidiens moroses qui se prolongent et semblent ne jamais devoir finir. Il faut espérer en effet, que le sourire des enfants fêtant leur papa, nous mettra à tous, un peu de baume au cœur.

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,463FansJ'aime
392SuiveursSuivre
646SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...