Des médicaments oubliés toute une nuit sous la pluie

Tout le monde se demande comment cela a-t-il été possible : des médicaments arrivés de Métropole sont restés toute une nuit sur le tarmac de la Tontouta… et sous la pluie.

Les équipes d’Unipharma s’affairent autour d’un tas de palettes encore détrempées, dessus une marchandise ultra-sensible : des médicaments. Depuis deux semaines, il n’y a plus qu’un grossiste en médicaments en Nouvelle-Calédonie, le second a été victime de la folie destructrice de la CCAT, ainsi d’ailleurs que cinq pharmacies. Cela pose évidemment de très gros problèmes d’approvisionnement des officines de Nouméa et de l’agglomération encore debout, ainsi que des pharmacies du Médipôle et de Kuindo-Magnin. « On attendait de la marchandise par avion, que nous avons eu énormément de mal à débloquer et qui est déjà restée deux semaines en Métropole, explique Clément Leroux, directeur général d’Unipharma. Enfin le Haut-commissariat trouve une solution pour la faire venir et voilà que cette marchandise passe une nuit entière sous la pluie, c’est dramatique. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Fil d'actualité

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique...

Stupeur, colère et indignation

Après Saint-Louis, c’est l’église de l’île des Pins qui...

Émeutes de la CCAT : une demande de dépaysement total

Une assemblée générale des magistrats du siège du tribunal...

Nos réseaux

13,462FansJ'aime
392SuiveursSuivre
647SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouveau commandant pour la BA 186

Cérémonie hier matin sur la base aérienne de la Tontouta. En présence du Haut-commissaire Louis Le Franc et du général Yann Latil, commandant supérieur...

Bakou, capitale de l’outrance et de la polémique

Le énième voyage à Bakou d’élus indépendantistes ne sera pas passé inaperçu. Non pas pour leur présence, mais pour les propos qu’ils ont tenus,...

Le drapeau du FLNKS ne peut être regardé comme un signe identitaire

Le Tribunal administratif a donné raison au parti politique Générations, qui contestait la présence du drapeau du FLNKS, aux côtés du drapeau Français, sur...