Et sinon, qu’en pensent les Calédoniens ?

Hier matin, à la suite des résultats des élections européennes et de la décision d’Emmanuel Macron de dissoudre l’Assemblée nationale, nous avons pris le pouls des Calédoniens dans les rues de Nouméa. Si dans le contexte actuel, la plupart de nos interlocuteurs n’ont pas souhaité être photographiés pour illustrer leurs propos, voici ce qu’ils en pensent.

Pierre, gérant de société

Pierre, expatrié depuis plus de trente ans sur le territoire, pense que c’est une bonne chose que le président ait dissout l’Assemblée. « Il n’avait pas d’autre choix et je trouve que la stratégie est bonne. Il fallait montrer que le Rassemblement National n’était pas une solution viable. J’espère simplement que cela ne posera pas de problème localement pour faire campagne, car c’est tout de même compliqué. »

Yass et Nenette, deux amies de longue date

Yass assume d’avoir toujours voté pour Le Pen, « je suis bien contente que son parti ait remporté cette élection. Faut du changement. Maintenant, on verra comment ça va se passer. La dissolution devait se faire, Bardella l’avait demandée dans tous les cas. On veut juste que les choses soient faites correctement. Je pense qu’il faut changer, je crois qu’on est partis pour du bien. »

Nenette quant à elle, a dû changer de cap pour la première fois, pour son vote, pendant ces élections européennes. Elle assure n’avoir jamais voté pour l’extrême droite, mais ne voyait pas d’autre solution. « Dunoyer et Mezdorf vont se représenter, on espère en tout cas. On aime bien les idées de Nicolas et les idées de Sonia Backes aussi. Faut qu’ils soient réélus, vraiment ». Elle ajoute : « Nous on a toujours été copines toutes les deux, même si on vient d’endroit différent et qu’on n’a pas la même couleur de peau, on se retrouve, on discute, on échange, on a besoin de ce temps de partage. C’est ce qui fait la richesse de notre si belle île. »

Ce contenu est réservé aux abonnés.

Connectez vous pour y accéder !

Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...