Ils attaquent des gendarmes, qui ripostent : deux blessés

Les faits ont eu lieu à 16 h 05 ce lundi « dans le secteur du col de la Pirogue », au niveau de la tribu de Saint-Laurent, sur la commune de Païta.

« Une enquête diligentée par la section de recherches de Nouméa, du chef de tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique », a été ouverte, explique Yves Dupas, dans un communiqué transmis ce lundi soir. « Il ressort des premiers actes d’enquête que des gendarmes mobiles en position de repos et venant de La Tontouta circulent au moyen d’un véhicule de location en direction de Nouméa », poursuit le procureur de la République.

« Après le passage d’un barrage, le véhicule des gendarmes est délibérément percuté par l’arrière, par un véhicule de type pick-up. » Dans celui-ci, « plusieurs hommes armés ouvrent le feu en direction du véhicule, ce qui conduit deux gendarmes à faire usage de leur arme de service, dans une action de riposte ».

Véhicule en fuite

A la suite de « l’usage des armes par les gendarmes, deux personnes parmi les agresseurs sont blessées, l’une à la tête et l’autre au niveau du bras. Les victimes ont été prises en charge par un médecin militaire et immédiatement transportées au centre hospitalier du Médipôle par les gendarmes », ajoute Yves Dupas.

« D’ores et déjà, des techniciens en identification criminelle et des balisticiens sont sur les lieux pour procéder aux constatations. Les enquêteurs procèdent également à l’audition des gendarmes ayant fait usage de leur arme. A cette heure, le véhicule pick-up qui a pris la fuite n’a pas été retrouvé. »

La CCAT taclée

« Je tiens à souligner », souligne le procureur de la République, « que les informations diffusées ce soir par le relais CCAT Pwoyta dans un communiqué sur cette affaire ne correspondent aucunement aux constatations faites et aux premiers actes d’enquête », qui laissent à penser à un « contexte d’embuscade ».

Au cours de cet échange de coups de feu, « aucun gendarme n’a été blessé ».

Axes coupés

En réaction à l’incident, le relais CCAT Pwoyta a annoncé, par communiqué ce lundi soir (avant le communiqué du parquet), la fermeture totale, jusqu’à nouvel ordre, des deux routes (la RT1 et celle du littoral) permettant d’aller de Dumbéa jusqu’à l’aéroport de La Tontouta.

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...