Livraison sous haute surveillance dans le Grand Nouméa

Hier, un ravitaillement de produits surgelés a été effectué au départ de Ducos vers le Grand Nouméa, où les vivres commençaient à manquer. Cette opération, diligentée par le gouvernement, a mobilisé des camions réfrigérés spécialement réquisitionnés pour l’occasion. Depuis plus de dix jours, certains supermarchés et supérettes n’ont pas été ravitaillés et fonctionnaient grâce à leurs stocks restants, en dépit des aléas de circulation et des blocages.

Environ sept magasins ont pu être ravitaillés ce jour-là. Jérémie Katidjo Monnier, membre du gouvernement, explique : « Aujourd’hui, on a vu que certains supermarchés étaient réapprovisionnés par les entrepôts encore opérationnels qui ont le stock et la logistique nécessaires, notamment dans les quartiers sud de Nouméa. Mais les autres parties du Grand Nouméa, comme Dumbéa, le Mont-Dore, Païta, et aussi les quartiers nord avec Rivière Salée, Kaméré, Logicoop et Tindu font face à deux difficultés : la sécurité sanitaire et le réapprovisionnement alimentaire. Nous avons beaucoup d’inquiétude pour ces zones-là. »

Des zones enfin accessibles

Certaines zones, comme Païta, le Mont-Dore autour de Boulari et Robinson, commencent à être enfin accessibles après presque dix jours de blocage intensif. Cependant, les grossistes ne peuvent toujours pas effectuer leurs livraisons, car ils n’ont pas les moyens humains nécessaires. « C’est dans ce cadre-là qu’avec les pompiers de Tontouta et le gouvernement nous appuyons le réseau logistique mis en place pour permettre la livraison de ces ravitaillements », précise Jérémie Katidjo Monnier.

La priorité du jour était de livrer les parties nord de l’agglomération, notamment les commerces de Dumbéa Nord, Païta, et Katiramona. Différentes flottes de transporteurs ont été mises en place pour répartir l’effort et assurer l’approvisionnement de ces commerces, qui jusqu’à présent faisaient avec des moyens très limités. « On salue l’effort de ces entreprises qui nous soutiennent dans cette logistique compliquée », ajoute-t-il.

Un effort continu

L’opération est amenée à se reproduire dans les jours à venir, tant que la situation le permettra et que les choses ne seront pas revenues à la normale. « Le gouvernement prend le relais », affirme Jérémie Katidjo Monnier, en soulignant l’importance de maintenir la sécurité et de résoudre les problèmes logistiques.

Plusieurs barrages ont été difficiles à passer vendredi, notamment pour un commerce situé à Katiramona, fortement protégé et barricadé. « Nous n’avons pas pu le livrer par manque de temps, le convoi étant limité par l’heure du couvre-feu. »

La solidarité en action

Auchan à Savannah a pu être réapprovisionné en denrées surgelées après avoir attendu dix jours pour recevoir des réassorts en dehors des grossistes situés à Païta (Serdis et Sullivan). Sébastien Gehin, responsable de la structure, confirme que le supermarché ouvre de 9 h à 14 h tous les jours. « Le premier vrai convoi du gouvernement est un réel soulagement. Nous n’avons plus de stock du tout, sachant qu’on commande à la journée. On aimerait que les livraisons puissent se faire tous les jours pour continuer à rester ouvert et servir les habitants de l’agglomération. »

Un responsable du lotissement de Savannah, Gil, confie avec émotion : « Si le magasin est encore là, si les gens peuvent venir faire leurs courses en toute sécurité, c’est parce qu’on le surveille nuit et jour. Nous n’interdisons pas aux habitants des lotissements plus éloignés de venir se réapprovisionner chez nous. »

L’effort de solidarité et de vigilance montre la résilience des habitants de la Nouvelle-Calédonie face à cette crise sans précédent.

Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...