Football : Magenta s’arrête aux portes de la finale océanienne

Jeudi 23 mai, sur la pelouse du stade Pater, à Tahiti, l’AS Magenta affrontait Auckland City en demi-finale de la Ligue des champions océanienne. Malheureusement, les hommes de Pierre Wajoka, battu sur le plus petit score possible (1-0), ont été éliminés.

L’AS Magenta ne disputera pas une troisième finale océanienne. Face au champion en titre, à la recherche d’une 12e couronne continentale, la tâche s’annonçait forcément relevée. Et il faut le reconnaître, les champions de Calédonie, qui ont validé leur ticket pour la Polynésie française en remportant le barrage qualificatif face à Gaïca, se sont bien battus. En vain. Face aux redoutables Néo-Zélandais, ils ont dû s’avouer vaincus avec les honneurs sur la plus petite des marges. Un but marqué par Stipe Ukich après l’heure de jeu (1-0, 66e).

Il faut dire que les Nouméens partaient avec un désavantage certain alors que les Kiwis ont eu quatre jours de récupération, quand les Cagous ont enchaîné quatre rencontres en six jours, contre VaivaseTai (vendredi 17 mai), contre Pirae (dimanche 19 mai), contre Ifira Black Bird (mardi 21 mai) et donc contre Auckland (jeudi 23 mai). Un rythme infernal.

Des occasions manquées

Dans ce contexte, Pierre Wajoka, l’entraîneur de l’AS Magenta, avait opté pour certains changements avec l’espoir d’amener une touche de fraîcheur à un groupe forcément émoussé. Mais, face aux cages, les Calédoniens, qui ont achevé la rencontre à dix après l’expulsion de leur capitaine Jean-Claude Jéwiné pour un second avertissement (86e), ont manqué de réussite alors qu’ils ont eu plusieurs occasions de marquer, à l’image de Germain Haewegene dans le premier acte ou de Jimmy Watu dans le second acte. Mais l’ASM n’a pas à rougir de la défaite, même si elle rêvait secrètement d’une troisième finale après celle de 2005 (perdue 2-0 contre le Sydney FC) et celle de 2019 (perdue 1-0 face à Hienghène). “On apprend tous les jours, pour certains ce sont leur première sortie du territoire. Ce genre de tournoi permet de grandir et d’engranger de l’expérience. Je suis fier de mes joueurs, ils ont tout donné. La compétition, ce sont des détails et il ne faut pas faire d’erreur. On en a fait une et on l’a payé cash”, a déclaré Pierre Wajoka au micro de la Fédération calédonienne de football.

Samedi 25 mai, Auckland sera opposé en finale à l’AS Pirae qui, dans l’autre demi-finale est venue à bout de l’équipe fidjienne du Rewa FC au terme des prolongations (4-2). Ce sera seulement la deuxième finale continentale pour le club polynésien, battu par… Auckland City en 2006 (3-1). Les Tahitiens vont-ils prendre leur revanche ?

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...