A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

La Chambre de commerce et d’industrie a lancé un “nouveau cri d’alerte” dans un communiqué afin de protéger les entreprises “encore indemnes”.

La zone industrielle de Ducos, “c’est le véritable poumon économique de la Nouvelle-Calédonie”. Malgré cette importance, selon la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), le quartier nouméen est “abandonné à son sort”.

Selon l’institution, “plus de 150 entreprises ont été pillées et incendiées” depuis le début des émeutes, “laissant plus de 1000 employés sans travail” aujourd’hui. “Chaque minute qui passe voit de nouvelles entreprises, encore indemnes, être pillées et détruites. Ce sont des outils de travail irremplaçables qui disparaissent et des salariés qui se retrouvent sans emploi en un instant. Il faut impérativement agir (…) Les entreprises de Ducos ne sont pas seulement des projets de vie des entrepreneurs, se sont des entités économiques qui créés des emplois et génèrent des revenus fiscaux essentiels. Il faut protéger les entreprises qui peuvent encore être sauvées”, poursuit encore la CCI, dans un communiqué publié ce lundi 20 mai.

“Un nouveau cri d’alerte”

“Un nouveau cri d’alerte” alors que “les conséquences économiques et sociales de ces émeutes sont déjà catastrophiques”. “Il faut absolument préserver le peu qu’il reste de notre économie. Cette inaction entraîne des conséquences irréversibles qui s’aggravent de jour en jour (…) Nous ne pouvons pas rester spectateurs de cette tragédie. Il est impératif de sécuriser immédiatement cette zone afin de sauver les entreprises encore debout”, lance encore la CCI, bien consciente, malgré tout, que “la priorité absolue reste la protection des individus”.

>> EN DIRECT – Suivez l’évolution de la situation et les dernières informations sur notre site.

Fil d'actualité

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit...

La clinique Kuindo-Magnin appelle (encore) à l’aide

Pas de fermeture fin juin comme annoncé dans les...

Dans le Nord, la fuite des soignants inquiète

Bien que situé loin des exactions commises dans le...

Nos réseaux

12,610FansJ'aime
345SuiveursSuivre
600SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Une journée de la CCAT

Alors que la garde à vue des onze responsables de la CCAT se poursuit, sur le terrain les militants ont mené quelques actions. Lors...

Deux ans de prison ferme pour avoir « canardé » les gendarmes à Dumbéa

S’il a reconnu avoir jeté des cailloux depuis un barrage, ce père de famille a nié avoir blessé un gendarme devant le tribunal correctionnel...

Le Mont-Dore Sud toujours dans la difficulté

Depuis plus d’un mois maintenant, le Mont-Dore Sud vit une situation extrêmement difficile. Outre les agressions et les car-jackings, les habitants du Mont-Dore Sud...