Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont fait le point sur l’approvisionnement alimentaire, la santé et l’accès au Médipôle, l’enseignement ou encore l’économie.

Bientôt un “chiffrage” pour les entreprises

En dehors des priorités actuelles que sont la sécurisation des biens et des personnes et la libération des voies de circulation, le gouvernement s’attèle dès à présent à accompagner les entreprises impactées par les incendies ou par le manque de stocks ou de clients à venir. En ce sens, une cellule s’est réunie il y a quelques jours, en lien avec l’État, pour “travailler avec le ministère de l’Economie et des Finances”, a précisé Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de la transition énergétique et de l’économie numérique. Une prochaine réunion sera organisée dans les prochains jours afin de “faire un bilan” et “mettre en place différentes actions”.

Par ailleurs, un “chiffrage” est en train d’être établi, aussi bien au niveau des dégâts occasionnés sur les entreprises et infrastructures, qu’au niveau des cotisations sociales, pertes de recettes fiscales et besoin en termes de chômage.

A Ducos , il faut “sauver les entreprises encore debout”

“Il n’y a pas de pénurie en Nouvelle-Calédonie”

Un recensement de l’état des stocks alimentaires réalisé récemment a montré qu’il restait deux mois de stocks en province Sud, un mois de stock sur les îles, et une dizaine de jours en province Nord. Il n y a donc, pour le moment “pas de pénurie en Nouvelle-Calédonie”, a assuré Jérémie Katidjo-Monnier, en charge de la transition écologique. Prochainement, d’autres approvisionnements sont prévus cette semaine, alors qu’une centaine de containers sont arrivés au port autonome la semaine dernière. Un affrètement maritime à destination du nord de la Nouvelle-Calédonie est également au programme.

Le principal problème, pour le gouvernement, demeure dans l’approvisionnement. Il y a une “réelle difficulté” à pouvoir approvisionner les magasins de certaines communes – dû à la sécurisation des axes -, notamment sur le Mont-Dore, Païta et Dumbéa, ainsi que sur les zones de Ducos, Rivière-Salée et Logicoop. Ceci étant, “un réel travail est fait par le service logistique du gouvernement, pour permettre au mieux de relier certains entrepôts”, avec une “priorisation des zones qui n’ont pas été approvisionnées depuis un moment”, soulignait Jérémie Katidjo-Monnier.

Le Médipôle et la clinique Magnin, bientôt sécurisés

Au niveau sanitaire, les difficultés reposent actuellement sur un problème d’accès aux soins. Non seulement au niveau de la disponibilité du personnel soignant – avec une “relève” rencontrant des difficultés de circulation – mais aussi au niveau de la possibilité, pour les patients, de se rendre au Médipôle ou dans d’autres structures. A ce propos, le Médipôle a été, ce lundi matin, identifié comme “un point stratégique”, et devrait être très bientôt sécurisé. “On considère vraiment qu’en dehors de l’aéroport de Tontouta et l’aérodrome de Magenta, le prochain point à sécuriser, c’est le Médipôle ainsi que la clinique Magnin”, soulignait Isabelle Champmoreau, vice-présidente du gouvernement. En attendant, un poste médical avancé prenant en charge les urgences a été mis en place dans les locaux de l’ancien CHT Gaston-Bourret.

Concernant les stocks de médicaments, “ils sont actuellement disponibles et suffisants”, assurait Yannick Slamet, en charge de la santé et des comptes sociaux. Quant aux traitements vitaux (dialyse, cancérologie, etc), “là aussi, les disponibilités sont suivies”.

Les établissements scolaires restent fermés

Au vu de la situation, “la réouverture des établissements n’est clairement pas la priorité”, stipulait Isabelle Champmoreau. Elle ne se fera que lorsque la situation “sera sécurisée”. Pour l’heure, l’ensemble des établissements scolaires du second degré restent fermés cette semaine. Un état des lieux des établissements et du personnel disponible sera ensuite réalisé. En parallèle, des espaces d’échanges et de discussions vont être créés, ainsi qu’une prise en charge psychologique des enseignants, personnels et élèves.

Actuellement, un rapatriement des étudiants au sein de leur commune d’origine est réalisé par plusieurs mairies. Les informations sont notamment disponibles sur Facebook, ou sur le site des provinces.

Un délai supplémentaire pour les déclarations d’impôts

Sur la question des déclarations des impôts, ceux-ci sont décalés au 31 mai, et pourraient l’être encore par la suite, “si la situation ne s’améliore pas”. Ceci n’étant, pour le moment, “pas la priorité”. “Nous sommes dans une situation gravissime pour la Calédonie, mais nous allons reconstruire, nous allons être aux côtés des populations, car c’est notre rôle”, concluait, sur ce secteur précis, Christopher Gygès.

Nikita Hoffmann

Fil d'actualité

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi...

Réduire les aides ?

Les collectivités, qu’il s’agisse du gouvernement, des provinces ou...

Rupture de trésorerie

Le gouvernement ne parle pas de cessation de paiement,...

Nos réseaux

12,867FansJ'aime
351SuiveursSuivre
605SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Christian Tein mis en examen et placé en détention provisoire en Métropole

Le leader de la CCAT a été présenté à une juge d'instruction ce samedi, qui lui a notifié sa mise en examen. La justice...

Christian Tein et les commanditaires présumés de la CCAT déférés

Le responsable de la Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT) et dix autres personnes soupçonnées d’avoir préparé les actions violentes doivent être...

Pour l’UC, la CCAT n’est pas une organisation terroriste

Daniel Goa, président de l’Union calédonienne, a signé jeudi soir un communiqué dans lequel il revient sur l’interpellation de onze responsables de la Cellule...