« Christian Tein, il a intérêt à siffler la fin de la récréation »

La Cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), créée en fin d’année passée pour défendre la cause indépendantiste, a fait tristement parler d’elle ces derniers jours puisqu’elle est à l’initiative d’un mouvement de contestation devenu incontrôlable.

Questionné hier sur ses rapports, ou non, avec les dirigeants du mouvement indépendantiste, Louis Le Franc a répondu sans se défiler : « j’ai des contacts avec eux, avec les leaders, qui me disent qu’ils sont dans une logique de ramener le calme dans les populations de la jeunesse concernée ». En revanche, « je n’ai pas eu de contact avec Christian Tein, qui est présenté comme le responsable de la Cellule de coordination des actions de terrain, mais moi, je le rends responsable de tout ce qui se passe ici, voilà, que ce soit très clair ». Quelques minutes plus tôt, le Haut-commissaire avait lancé un premier message : « je m’adresse là à Christian Tein, il a intérêt à siffler la fin de la récréation parce que moi je vais le rendre responsable de tout ce qui se passe ici dans le Grand Nouméa ». Un signalement à son encontre a-t-il été fait à la justice ? « C’est une piste qu’on étudie », donc jusque-là « pas encore, mais vu ce qui est en train de se passer, on en prend la direction », explique le haussaire.

Véhicule incendié devant un supermarché (qui a été épargné) à l’entrée des quartiers sud.

« On n’est pas sorti de l’auberge »

« Cette affaire de dégel est de la politique pure. La politique d’ailleurs, devrait se passer de manière différente, détaillée, en étant adulte et responsable. On n’y arrivera pas et on n’a jamais rien gagné comme ça. Donc j’en appelle au calme », rebondit Sonia Lagarde. « Mais ce que je constate aujourd’hui, c’est que la CCAT est une sorte de comité de lutte, une cellule de coordination des actions du FLNKS. C’est quelque chose qui a été monté de toutes pièces par le FLNKS. Et je m’interroge aujourd’hui sur le fait qu’on arrive à maîtriser les événements, y compris au sein de la CCAT? Je crois qu’aujourd’hui ça a l’air d’échapper un peu aux politiques, mais ça échappe peut-être aussi aux leaders de la CCAT. C’est une vraie question à laquelle je n’ai pas la réponse. Donc en tant que maire, quand je vois les dégâts, je pense qu’on n’est pas sorti de l’auberge », ajoute la maire de Nouméa.

« Des actes de terrorisme »

« A un moment, il faut que chacun prenne ses responsabilités, et le FLNKS en particulier qui a accouché de la CCAT doit prendre ses responsabilités. Les actes qui ont été commis sont, pour ce qui concerne les commanditaires, des actes de terrorisme. Le terrorisme, c’est quand on utilise la violence pour défendre une cause politique. C’est ce qu’ils ont fait. Et pour ce qui concerne les jeunes qui sont manipulés, c’est de la guérilla urbaine orchestrée par des gens qui ne savent pas pourquoi ils le font », complète Sonia Backes, présidente de la province Sud.

Des chariots ont brûlé à Saint-Marie dans la nuit de lundi à mardi.

La CCAT débordée ?

Christian Tein a donné son sentiment hier matin sur Radio Djiido. « J’en appelle à l’ensemble de nos jeunes, de lever le pied », a-t-il notamment dit, rappelant que « la CCAT n’a jamais appelé à piller les magasins ».



Anthony Fillet

Fil d'actualité

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

Nettoyage du barrage de Nouville… Pour combien de temps ?

Escortés par les forces de l’ordre, plusieurs travailleurs étaient présents aujourd’hui au niveau du barrage de Nouville pour dégager la route avec l’aide de...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...