Au Congrès, rejet des amendements et tensions autour de la réforme constitutionnelle

La séance extraordinaire du Congrès de ce lundi 13 mai a été tout sauf une promenade de santé. Les groupes Rassemblement et Loyalistes ont déposé un total de 22 amendements, qui ont été minutieusement examinés au cours de cette session. Initialement prévus pour être étudiés en commission hier après-midi, ces amendements ont été retirés quelques heures avant la réunion, pour être finalement redéposés le matin en séance plénière. Selon Virginie Ruffenach, présidente du groupe Rassemblement, cette démarche vise à garantir un débat transparent et ouvert, accessible à tous les Calédoniens.

Cependant, l’atmosphère politique reste tendue, car le résultat du vote sera scruté de près par les députés nationaux. Ces derniers se réunissent à l’Assemblée nationale ce soir pour examiner en séance publique le projet de réforme constitutionnelle. Plus de 200 amendements ont été déposés depuis le passage du texte en commission, laissant présager des débats houleux. Philippe Dunoyer, député de Calédonie ensemble, souligne sur sa page Facebook que certains amendements abordent des sujets constitutionnels sans lien avec la réforme en cours, ce qui risque de prolonger les discussions.

Pendant ce temps, la vie politique en Nouvelle-Calédonie reste active, avec une mobilisation soutenue des opposants au dégel du corps électoral. Des interpellations ont eu lieu depuis hier matin, témoignant de l’importance et de l’urgence de ce débat pour la population calédonienne.

Débats animés

En parallèle, après plus de quatre heures de débats animés, des accusations et des échanges tendus entre les élus, un incident a éclaté concernant Nicolas Metzdorf. Sylvain Pabouty a soulevé des doutes sur l’authenticité des informations, notamment après son apparition au JT de NC La 1ère de ce dimanche soir. Virginie Ruffenach a souligné la nécessité d’un débat mature et responsable, loin des tensions de la rue. En somme, cette séance extraordinaire du Congrès et les débats à l’Assemblée nationale soulignent l’importance cruciale de la réforme constitutionnelle en cours, tout en mettant en lumière les divisions et les enjeux politiques majeurs qui animent la Nouvelle-Calédonie en ce moment.

« Traumatisme »

Philippe Blaise a ainsi rappelé que les accords de Nouméa étaient le plateau central de l’organisation territoriale, et que la citoyenneté calédonienne était le reflet d’une durée de présence sur le territoire, rien d’autre. Aloisio Sako a quant à lui parlé d’un « traumatisme du syndrome de colonisation » en s’insurgeant des propos des loyalistes. Gil Brial rappelle que c’est un consensus à géométrie variable, et que le débat n’est pas centré. Muriel Malfar Pauga rappelle elle que le débat se perd, et qu’il est primordial de rappeler aux élus de tous bords que le peuple calédonien n’a plus accès à l’aide médicale dans certaines régions du territoire, comme à Lifou, où une pharmacie subit des impayés à hauteur de 50 millions de francs, et que celle-ci ne peut plus se permettre de fournir des médicaments à la population. Elle ajoute, avec émotion, que le slogan « si y’a pas toi y’a pas moi » s’est largement perdu.

« Mission du dialogue »

Le groupe Calédonie Ensemble a fait une proposition de « résolution sollicitant la constitution par l’État d’une mission du dialogue afin de favoriser l’émergence d’un consensus » qui a été refusée par presque l’intégralité de l’hémicycle. La suite de ces événements politiques reste à suivre de près dans les prochains jours, alors que les députés sont convoqués dès ce mardi pour un vote solennel.

Margaux Lorenzini

Fil d'actualité

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un «...

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre...

EN IMAGES – Ce lundi à Nouméa, à Dumbéa et au Mont-Dore

Dans Nouméa et dans les communes alentours, les paysages...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

À Normandie, une semaine en enfer

Ce lundi matin, dès 6 h 20, un « raid » a eu lieu dans une rue étroite du quartier de Normandie, à Nouméa....

Alimentation, impôts, Médipôle… Ce qu’il faut retenir du point presse du gouvernement

Une conférence de presse était de nouveau organisée au gouvernement, ce lundi 20 mai. Isabelle Champmoreau, Yannick Slamet, Christopher Gygès et Jeremie Katidjo-Monnier ont...

Des groupes se revendiquant de la CCAT annoncent la poursuite des émeutes

Une nouvelle organisation serait-elle en train de se mettre en place ? Hier un communiqué a été publié (avant d'être supprimé), signé « des » CCAT...