« Pardonne-leur car ils ne savent ce qu’ils font » *

« On peut être fier de notre jeunesse » s’égosillaient au micro les orateurs de la CCAT avant-hier. Et c’est vrai que les jeunes, et même les très jeunes, étaient particulièrement nombreux en ce jour férié à défiler sur l’Anse-Vata, brandissant des drapeaux FLNKS et hurlant les slogans « ici c’est Kanaky » et autres. Mais le reportage diffusé le soir même au JT de NC La 1ère a éclairé bien des esprits. Aux questions sur les revendications (donc sur le dégel) et même sur la CCAT, les jeunes interrogés se sont montrés incapables de répondre. Clairement, ils ne savaient pas pourquoi ils étaient là, ni à l’appel de qui ni pour y faire quoi, sinon qu’« ici c’est Kanaky » ! Ça fait léger comme conscience politique, mais c’est du même acabit que les jeunes bobos qui bloquent Sciences Po et manifestent leur antisémitisme. Alors pourquoi étaient-ils là ces jeunes ? A les entendre tout simplement parce que les vieux et la famille ont toujours manifesté, réclamé, revendiqué. Au moins, on s’inscrit dans une certaine tradition, mais en quoi le respect de la tradition pourra-t-il leur servir à se construire leur avenir ?

* Évangile selon Saint Luc, chapitre 23 verset 34

Nicolas Vignoles

Fil d'actualité

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise,...

Pierre Fairbank double la mise au Japon

Le Calédonien s’offre un second titre lors des championnats...

EN DIRECT – Emmanuel Macron en Calédonie, le jour d’après

Après avoir rencontré les forces politiques du pays, mais...

Nos réseaux

7,101FansJ'aime
178SuiveursSuivre
214SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

INTERVIEW – Emmanuel Macron : “Je m’engage à ne pas passer en force la réforme du dégel du corps électoral”

Dans une interview en exclusivité pour La Voix du Caillou, Nouvelle-Calédonie La 1ère, Radio Rythme Bleu et Caledonia, le président de la République Emmanuel...

17 heures d’une visite primordiale

Quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, la visite éclair d’Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie aura été primordiale. Certes rien n’est encore réglé,...

« On a peur du futur de la Calédonie » : un étudiant interpelle Emmanuel Macron à Nouméa

Le chef de l’Etat s’est entretenu avec de jeunes Calédoniens qui ont partagé leur « tristesse » de voir le pays sombrer dans la...