La flamme olympique illuminera le Caillou

D’abord écartée du parcours, la Calédonie accueillera finalement la flamme olympique le 11 juin prochain avant les Jeux de Paris 2024. Une première réunion doit se tenir aujourd’hui au Haut-commissariat.

En juin dernier, lors de la révélation du parcours de la flamme olympique, on retrouvait la Réunion, la Polynésie française, la Guadeloupe et la Martinique parmi les territoires ultramarins retenus. La Nouvelle-Calédonie, elle, était malheureusement absente de ce parcours. Mais, en coulisses, les discussions se sont poursuivies. Jusqu’à l’annonce, hier, de Gérald Darmanin. Avant de poser le pied sur le Caillou pour un voyage express de quarante-huit heures, le ministre de l’Intérieur a en effet annoncé que la flamme olympique fera finalement un détour par Nouméa « le 11 juin prochain ». « C’est un moment très important pour la Nouvelle-Calédonie, pour la France. C’est un moment qui permet également de dire aux Calédoniens que nous savons que c’est une terre magnifique de sport et les Jeux du Pacifique l’ont encore montré avec énormément de talents, mais surtout énormément d’émotions, a ainsi expliqué le ministre dans une vidéo postée sur X (anciennement Twitter). Cette flamme olympique, avec le travail de vos élus, permettra de mettre un œil particulier sur la Nouvelle-Calédonie. »

Historique

Une belle victoire pour la Nouvelle-Calédonie donc, mais aussi pour Nicolas Metzdorf, qui a longuement porté ce projet. « Je ne peux que me féliciter de cette décision. Dès le mois de novembre 2023, j’ai sollicité la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, pour obtenir la modification du programme de la flamme olympique afin que la Nouvelle-Calédonie puisse l’accueillir, comme toutes les autres régions de France. Dans le même temps, j’ai également alerté Gérald Darmanin (…) Pour la première fois, la flamme olympique viendra en Nouvelle-Calédonie, associant ainsi notre île à cet évènement planétaire que sont les JO, et nous fasse participer à cette grande fête du sport », a réagi le député dans un communiqué, évoquant la mise en valeur de « nos sportifs », de « nos bénévoles » et de « nos infrastructures ». « Puissent les trois valeurs de l’Olympisme, qui sont l’excellence, le respect et l’amitié, nous inspirer tous en cette année olympique », a-t-il conclu.

« Une grande et belle nouvelle »

Christophe Dabin, le président du Comité territorial olympique et sportif, qui était dans la confidence depuis « quelques jours », savoure également ce changement de programme. « C’est une très grande et belle nouvelle pour la Calédonie et pour la mise en avant du sport et des sportifs calédoniens, avance-t-il. C’était ce qu’on voulait, c’est une superbe opportunité. »

Lors des préparatifs du parcours, le CTOS avait en effet sollicité le passage de la flamme sur le Caillou mais s’était heurté au coût de cette opération, estimée à environ « 150 000 euros pour une seule journée » (18 millions de francs). « C’est pour cela, qu’en France, ce sont les collectivités qui ont pris en charge les dossiers et qui organisent le parcours avec le mouvement sportif », explique-t-il encore, espérant ainsi jouer aussi les premiers rôles dans cette organisation alors que le programme reste encore à définir.

Claire Gaveau

Fil d'actualité

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région...

Nicolas Metzdorf intègre la commission des Finances

À Paris, le député Metzdorf a rencontré l’ambassadrice d’Australie...

Le Palika, à l’heure des retrouvailles

Samedi, au centre socioculturel de La Foa, le Parti...

Nos réseaux

13,481FansJ'aime
391SuiveursSuivre
648SuiveursSuivre

Newsletter

Inscrivez vous pour recevoir chaque semaine notre newsletter dans votre boîte de réception.

Un nouvel édifice religieux incendié

Après Saint-Louis et Vao, un nouvel édifice religieux a été la cible d’un incendie. Le presbytère de Thio est parti en fumée dans la...

Le constat de l’Éveil

Comme il en a l’habitude, c’est au travers d’un très long communiqué, que l’Éveil Océanien donne sa vision de la situation. Fidèle à sa...

Le mémorial d’Ataï vandalisé !

C’est la stupeur et la colère dans la région de La Foa, Farino et Sarraméa, où l’on a appris que la nuit dernière, le...